L’Egypte se rapproche de la Mauritanie dans les domaines pétrolier et gazier
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #EGYPTE
Karl Demyttenaere
lundi 30 mai 2016 Dernière mise à jour le Lundi 30 Mai 2016 à 07:06

Pour toujours mieux exploiter ses ressources en énergies fossiles, l’Egypte veut consolider sa coopération avec la Mauritanie. L’expertise du pays africain, disposant d’importante réserves en gaz et en pétrole, pourrait être particulièrement utile aux autorités du Caire.

Le ministre égyptien du pétrole et des richesses minières, Tarek El Mella a réaffirmé le 25 mai la volonté de son pays de consolider sa coopération avec la Mauritanie dans les domaines pétrolier et gazier tel que prévu par le protocole d’accord signé entre les deux pays lors de la visite en Egypte du président mauritanien Mohamed Abdel Aziz, en avril dernier. 

Un nouveau déplacement

Cette fois, le ministre égyptien a pu accueillir une importante délégation du ministère mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines qui était en visite au Caire.

Il a précisé devant elle que le protocole signé entre les deux pays prévoit la création de groupes de travail, l’échange d’expériences et la création de sociétés mixtes pour investir dans les domaines de la recherche, la prospection et la production pétrolière et gazière et plus généralement dans le domaine des mines.

La coopération avec la Mauritanie pourrait permettre à l’Egypte de mieux exploiter ses gisements pétroliers et gaziers (notre article sur la hausse de la production du gaz dans le delta du Nil) en bénéficiant de l’expertise de ce pays au sous-sol particulièrement riche (gaz, pétrole, phosphate, etc).

Reste à savoir ce que Nouakchott (capitale de la Mauritanie) compte tirer de cette coopération…

A lire également :

Et si l’or noir redessinait la carte du Moyen-Orient ?

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *