L’armée algérienne réceptionne du matériel russe de haute technologie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Politique #ALGERIE
Karl Demyttenaere
mercredi 1 juin 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Juin 2016 à 09:05

Deux hélicoptères d’attaque russes Mi-28NE viennent d’être livrés sur une base aérienne du sud de l’Algérie par un avion-cargo Antonov 124. Une première livraison alors qu’Alger a commandée 42 appareils au total.

Le 26 mai, 2 des 42 hélicoptères d’attaque russes Mi-28NE achetés par l’Algérie ont été livrés dans le pays. Ce contrat avait été signé le 26 décembre 2013 (voir notre article) par Alger et Moscou. 

Quelle utilité pour ces appareils ?

Ces mastodondes du ciel sont principalement destinés à un rôle anti-char. Leur spécificité est de trouver et de détruire les tanks et véhicules ennemis, d’éliminer les effectifs, de trouver et détruire les bateaux ou tout autre dispositif flottant.

De plus, dans les airs, les Mi-28NE sont également capable d’engager le combat avec les appareils volants et de détruire des cibles aériennes volant à basse vitesse, de jour comme de nuit.

Les hélicoptères pourront être également un outil utile pour l’Algérie, particulièrement sur ces frontières instables avec la Tunisie, la Libye, le Mali et le Niger.

L’Algérie a également acheté une douzaine de chasseurs-bombardiers russes Su-32 et Su-34 pour un montant d’environ 350 millions d’euros pour renouveler sa flotte aérienne (voir notre article).

A lire également :

Course à l’armement entre l’Algérie et le Maroc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *