Une filiale d’Orange va créer 200 emplois en Tunisie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Karl Demyttenaere
mercredi 1 juin 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Juin 2016 à 10:22

Sofrecom, filiale du groupe télécoms Orange, veut accompagner la Tunisie dans sa transformation digitale. Cet expert dans les réseaux et services, les solutions IT et le conseil en entreprise, va largement développer son activité d’ici 2017.

Annoncée depuis le 30 mars 2016, la création de 200 nouveaux emplois a été confirmée par Sofrecom.

Avec ces nouveaux emplois, la branche tunisienne de Sofrecom envisage de renforcer ses compétences d’externalisation de services dès l’année prochaine pour contribuer au succès du Plan National Stratégique « Tunisie Digitale 2018 ».

Aller plus loin en Tunisie

Au-delà de 2017, sur le long terme, la société veut devenir un centre nearshore de référence en Tunisie, c’est-à-dire un centre d’externalisation travaillant avec des prestataires locaux.

L’objectif de l’entreprise est d’apporter son expertise dans des projets phares de digitalisation comme l’e-gouvernement (voir notre article sur l’e-gouvernement en Tunisie développé avec le soutien de la Corée du Sud), l’e-santé, l’e-éducation, l’e-banking, piliers du plan « Tunisie Digitale 2018 ».

Selon des sources locales, la société a de solides expériences comme la mis en place des programmes d’e-gouvernement, notamment au Maroc, mais aussi la conception et la mise en œuvre de plans directeurs IT ou même la numérisation des processus de l’administration.

A lire également :

La Tunisie accueille ses 2 premières maisons digitales avec Orange

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *