Israël innove aussi… pour protéger les animaux !
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #ISRAEL
Karl Demyttenaere
vendredi 3 juin 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 3 Juin 2016 à 08:23

La nouvelle route reliant Tel Aviv à Jérusalem est en cours de finition après un ouvrage original : un pont… menant nulle part ! En effet, celui-ci est destiné ni aux piétons, ni aux cyclistes et encore moins aux automobilistes, mais aux animaux sauvages.

Un pont pas comme les autres s’élève près de l’intersection Shaar HaGaye sur la route n°1 reliant Tel Aviv et Jérusalem. Il s’agit du premier pont en Israël qui n’est pas destiné aux automobilistes ou aux passants : il est destiné au passage des animaux.

Et pour cause, la route n°1 coupe en deux une région écologique riche en espèces animales vivantes.

Cet obstacle physique est particulièrement dangereux pour les animaux qui voudraient passer d’un côté à l’autre. En effet, ces animaux se font fréquemment piéger par la circulation automobile intense caractérisant cette route, devenue un des principaux axes routiers du pays.

Comment cela marche ?

Pour remplir au mieux sa mission, la largeur du pont a été fixée à 50 mètres. Son emplacement a été fixé après de nombreuses discussions avec les dirigeants des mouvements écologiques et de l’association de protection de la nature.

Afin d’encourager les animaux à traverser la route en utilisant le pont écologique, des plantes similaires à la flore environnante le recouvriront

Il s’agit d’une première en Israël mais il s’agit d’une construction déjà courante, baptisée « écoduc », cette infrastructure se trouve en France, en Belgique, en Hollande, aux Etats-Unis, en Australie, etc.

A lire également :

EDF lance une centrale solaire dans le désert du Néguev

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *