Le constructeur Peugeot pourrait relancer son projet d’usine en Algérie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Karl Demyttenaere
vendredi 3 juin 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 3 Juin 2016 à 09:30

Au ministère de l’industrie s’est tenue une réunion le 25 mai pour évaluer la situation et étudier le plan du constructeur français. Un partenariat pourrait-il redémarrer en Algérie après le sérieux coup d’arrêt donné par les autorités ?

Ce projet d’usine Peugeot devait être annoncé à l’occasion de la visite du Premier Ministre français à Alger, le 11 avril dernier (voir notre article). Finalement, les autorités algériennes auraient mis le pied sur le frein en raison d’un partenariat qu’elles jugeaient trop déséquilibrés. 

Pourtant le partenariat entre la France et l’Algérie serait forcément dans le cadre de la loi du 51/49, selon laquelle l’investisseur étranger ne peut posséder plus de 49% d’une activité en Algérie.

La relance de ce projet n’a pas été confirmée pour le moment côté algérien comme côté français. L’usine a été penséé comme le symbole de la réussite du « partenariat d’exception algéro- français ». La structure devait être réalisé à Oran, dans le cadre de la construction d’un grand pôle automobile dans cette région du pays.

A lire également :

Feu vert pour l’implantation de l’usine PSA en Algérie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *