Le Maroc veut devenir incontournable dans l'ingénierie touristique en Afrique
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #CultureSport #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #MAROC
Karl Demyttenaere
mercredi 20 juillet 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Juillet 2016 à 11:47

Les 31 mai et 1er juin s’est tenue à Rabat une conférence Internationale organisée par la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT), l’outil de l’Etat marocain pour les Investissements liés au tourisme, sur le thème : « l’ingénierie touristique, catalyseur de développement ». L’occasion pour le royaume chérifien d’afficher son ambition dans ce domaine !

Ils étaient près de 300 participants, incluant politiques, experts, financiers et spécialistes du secteur touristique, au rendez-vous à Rabat les 31 mai et 1er juin. La conférence Internationale de la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) avait pour objectif de mettre à l’épreuve les différents modèles d’ingénierie touristique et d’accroître les Investissements Directs Etrangers (IDE) dans le tourisme.

Pour débuter le forum, le dirigeant de la SMIT, Imad Barrakad a souligné la forte attractivité du Maroc lors des cinq dernières années, avec près de 4 milliards d’euros d’investissements touristiques consentis.

Autre intervention notable, celle de l’ancien Premier ministre du Congo, Isidore Mvouba, qui a évoqué les enjeux transversaux du développement territorial au service du tourisme.

Pratique récente mais essentielle

Si l’ingénierie touristique est une pratique encore récente, le participants et experts ont souligné qu’ « elle n’en est pas moins devenue absolument essentielle pour favoriser le processus décisionnel des investisseurs touristiques mondiaux », en permettant en particulier « d’articuler de manière optimale le couple territoire/vocation en conceptualisant des produits en adéquation avec les attentes des grands groupes et opérateurs ».

Ces derniers acteurs sont dans un marché de plus en plus compétitif et imprévisible, avec de nombreux chocs externes au niveau de la demande et une montée en puissance de nouveaux acteurs digitaux qui viennent les bousculer.

Une ambition africaine

Le Royaume chérifien veut se positionner sur sa nouvelle priorité : l’Afrique.

Dans ce cadre, la SMIT a initié le premier réseau med-africain de l’ingénierie touristique, qui veut être incontournable sur l’investissement touristique en Afrique, et jouer le rôle de « hub » pour ces derniers.

A lire également :

Un nouveau décollage pour l’aviation d’affaires au Maroc ?

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *