25 millions d’euros débloqués pour les PME en Tunisie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #TUNISIE
Karl Demyttenaere
vendredi 22 juillet 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Juillet 2016 à 10:48

La Société financière internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale vient d’accorder un crédit de 25 millions d’euros à la Banque tunisienne BTK (Groupe de la Banque Populaire de la Caisse d’Epargne), pour encourager les prêts aux petites et moyennes entreprises (PME).

L’annonce a été faite officiellement le 20 juillet par la Société financière internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale : une ligne de crédit de 61,3 millions de dinars (environ 25 millions d’euros) a été accordée à la BTK. En favorisant les prêts aux PME tunisienne, cette initiative vise à soutenir la croissance dans le pays.

En effet, “grâce à ce financement, la BTK pourra étendre son portefeuille d’encours auprès d’un plus grand nombre de clients parmi les PME. Ces entreprises se voient bien souvent refuser des crédits qui leur font cruellement défaut pour développer leurs activités et créer des emplois“, a précisé la SFI dans un communiqué. 

A noter que près de 30% des micro, petites et moyennes entreprises n’ont aucun accès aux financements bancaires en Tunisie.

LA SFI en Tunisie 

L’action de la SFI ne se limite pas à cette question dans le pays puisque sur l’année fiscale 2015, l’institution a mobilisé 60 millions de dollars dans les secteurs de l’agro-alimentaire, des TIC, des fonds d’investissement et de la microfinance, pour favoriser la croissance et la création d’emplois.

Selon le communiqué de la SFI, ces investissements s’effectuent dans le cadre de la stratégie plus large de la SFI afin d’améliorer le climat des affaires et renforcer la confiance des investisseurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

A lire également :

La Poste tunisienne va se développer à l’aide de partenaires internationaux

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *