Coup de projecteurs sur vos réactions de la semaine !
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Politique
Karl Demyttenaere
vendredi 29 juillet 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 29 Juillet 2016 à 07:46

Nous avons sélectionné vos meilleurs commentaires de la semaine en réaction à la demande du Maroc de revenir dans l’Union Africaine. Retrouvez vos avis, réflexions et opinions les plus notables et instructives dans ce florilège 100% Ecomnews Med.

La demande a été formulée par le Roi du Maroc en personne par une lettre adressée directement au Idriss Deby Itno, le président tchadien qui occupe actuellement la présidence tournante de l’Union africaine 27ème sommet de l’UA qui s’est ouvert le 17 juillet à Kigali, au Rwanda (voir notre article).

Selon Condor Passa, « la manoeuvre marocaine pour “réintégrer” les instances de l’UA porte mes germes de son échec…elle est animée de mauvaise foi…ce bricolage décline le désarroi diplomatique qui ronge le palais de l’intérieur ».

Toujours concernant la démarche du Maroc, Magid Senoussaoui estime pour sa part que « personne ne lui a dit de prendre la porte car Il a décidé seul de s’en aller et tout le ce beau monde a respecté sa décision. Maintenant s’il veut revenir c’est son choix après 40 ans de chaise vide et personne n’a le droit de s’imposer à son retour ». Ainsi, la décision de voir revenir le Maroc doit être approuvée par ses partenaires, même si il s’agit selon Abderrachid Haddad d’un « Non événement ! ».

Le Maroc, un royaume africain 

Diabi Ali va plus loin dans l’analyse en affirmant que « la stabilité de la région est tributaire du conflit du Sahara occidentale, le Maroc doit faire le nécessaire pour un règlement juste puis il bénéficiera d’une position privilégiée au Maghreb ou en Afrique et sera un moteur de croissance pour ce continent ». 

Un optimisme partagé par Hacen Magdoud qui s’étonne de l’absence du Maroc dans l’Union africaine ces dernières années « le Maroc n’a pas d’ennemi en Afrique, pourquoi tout ce retard ? On se demande pourquoi ? La politique isolationniste n’est pas bonne pour ce moment il faut s’activer ».

De son côté, Nadia Elamrani est, elle, catégorique « le royaume est africain, c’est une certitude, c’est un juste retour à une situation normale et naturelle puisqu’il est marocain et déjà indépendant ».

D’autres analyses de notre lecteurs à retrouver :

Quelles sont les priorités pour l’économie de l’Algérie ?

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *