Construction d’un parc industriel à Tanger par le chinois Haite
Karl Demyttenaere
lundi 1 août 2016 Dernière mise à jour le Lundi 1 Août 2016 à 15:22

Après la signature d’un mémorandum le 12 mai dernier à Pékin par Mohammed VI, une délégation d’homme d’affaires et de représentants du gouvernement s’est rendu à Tanger pour discuter de la création d’une cité industrielle pour 10 milliards de dollars ( 8 milliards d’euros) d’investissements.

La délégation chinoise du groupe Haite à fait le déplacement dans la ville de Tanger, où elle a rencontré le président de la région Ilyas El Omari ainsi que le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy afin de mettre en place les termes de la création de la cité industrielle.

Un investissement important

Près de 2000 hectares de superficie, 300 000 emplois créent et un investissement de 10 milliards de dollars (8 milliards d’euros) feront de Tanger une des places fortes du grand nord marocain.

En plus de privilégier les compétences marocaines, le site bénéficie d’un bon réseau de communication grâce à une autoroute, des trains et du futur TGV (voir notre article).

Un choix de la ville réfléchi

En effet, le port de Tanger Med, 4eme port de la Méditerranée et carrefour maritime connectés à plus de 160 ports permet au groupe Haite d’installer plusieurs de ses filiales dans la cité industrielle.

Ilyas El Omari, président de la région, assure qu’environ 50% du foncier est prêt et de son coté, Moulay Hafid Elalamy affirme que « le parc industriel devrait permettre d’une part à la Chine de renforcer ses investissements au Maroc » mais aussi de « promouvoir la création et le transfert de savoir-faire et des technologie ».

A lire également :

Valeo investit plus de 50 millions d’euros dans une nouvelle plateforme à Tanger

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *