#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #ISRAEL
Olivia Oreggia
mardi 2 août 2016 Dernière mise à jour le Mardi 2 Août 2016 à 16:39

Pour la 1ère fois en 5 ans, Israël est présente à Innovative City, salon international de la Ville innovante qui se tient à Nice. Une vitrine intéressante pour mettre en valeur ses jeunes pousses spécialisées dans les technologies propres. Un secteur dans lequel le pays se veut être à la pointe.

En 2014, Israël était classé 1er pays au monde du secteur, arrivant en tête du Global Cleantech Innovation Index, publié par le WWF.

Sous ce nom est regroupé l’ensemble des technologies propres : celles liées aux énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse), à la distribution et au stockage alternatif de l’énergie (smart grids), à la réduction et au traitement des déchets, aux cycles de l’eau et de l’air, aux véhicules non polluants… De quoi améliorer notre environnement, tout en développant efficacité et productivité.

En Israël, la culture entrepreneuriale est très forte et très tôt valorisée. Résultat, les startups doivent toujours être plus innovantes, plus créatives. Les technologies propres en sont une illustration. Plus 600 entreprises travaillent dans ce domaine. Il faut dire que le pays doit sans cesse se réinventer pour faire face à ses contraintes géographiques et naturelles.

« Israël a une particularité, c’est qu’elle a un écosystème de départ avec une implication du gouvernement, des entreprises et des universités. Il y a beaucoup d’incubateurs. On a la mentalité qui fait qu’on hésitent pas à créer et à inventer. Mais peut être la difficulté qui arrive une fois qu’on a ça, c’est le déploiement », nous explique David Ben Ishay, spécialiste Développement durable et innovations sociales chez Challengy. « Israël est un petit marché avec une grosse concurrence interne. Donc nos sociétés ont besoin pour promouvoir leur techno de sortir. C’est presque une nécessité vitale de pouvoir aller à l’international ».

D’où sa présence à Nice, 4e Smart City au monde.

Avec le concours de l’Ambassade d’Israël en France, Israel NewTech (Ministère de l’Economie israélien), les Chambres de Commerce France-Israël et Israël-France, TEAM Côte d’Azur, Innovative City Conference et son partenaire Challengy y sont présents pour la première fois. 4 jeunes pousses sont venues montrer leurs talents:

– Sowillow permet de transformer l’énergie solaire en eau chaude au sein des habitations ou bâtiments professionnels ou industriels, et de l’adapter aux besoins de chacun : chauffage, piscines, salles de bain…

– Elencon a développé une technologie de gestion énergétique pouvant réduire les coûts de refroidissement des bâtiments de 30 %. En Israël, des hôpitaux ou des hôtels en bénéficient déjà. Une convention de partenariat a été signée avec le groupe Alstom.

– GreenQ propose une solution de suivi rationalisant le passage des camions-bennes en fonction du taux de remplissage de chaque poubelle.

– Electroad a mis au point un moyen de transférer l’énergie électrique de la route à la voiture ou au bus. Les lignes électriques peuvent être directement intégrées à la route. Tel Aviv devrait bientôt tester ce système.

Ne ratez pas notre vidéo sur le Technion, l’Institut des Technologies d’Israel

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *