Le salon Viva Technology accueillera 10 start-ups algériennes
Karl Demyttenaere
mercredi 3 août 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 3 Août 2016 à 15:27

Viva Technology est un des évènements les plus important de cette année. Pour sa première édition, il entend rassembler les Grand groupes et les start-ups autour de l’ensemble des thématiques liées à l’innovation du 30 juin au 2 juillet 2016.

L’évènement Viva Technology est un immense salon qui accueille 5000 start-ups à la Porte de Versailles à Paris avec pour objectif de tisser des liens entre les start-ups du numérique et les grands groupes.

Pendant trois jours des dizaines de milliers de dirigeants, d’investisseur, d’universitaires se retrouveront autour de tables rondes, de conférence mais aussi de courses de robots, de jeux de pistes.

Pour la première fois en Europe, Google profitera pour présenter la Google self-driving car, voiture qui se conduit toute seule. De son coté Facebook ouvrira son lab d’intelligence artificielle au public à l’occasion de la journée porte ouverte du samedi 2 Juillet qui permettra au grand public de participer au salon.

Un comité de parrainage composé des représentants du ministère de l’Industrie et des mines ainsi que de Algeria Digital Cluster à décidé d’emmener dix start-ups porter les couleurs de l’Algérie.

Après avoir bénéficié d’un accompagnement offert par l’Agence nationales de développement, des PME et des opérateurs économiques privés, ces jeunes entrepreneurs présenteront leurs services et solutions innovantes dans divers domaines tels que l’utilisation des objets connectés dans le secteur de l’environnement ou encore la mise en place de plates formes de statistiques économiques et des systèmes intelligents anti vol des véhicules.  

Dix start-ups seront représentées par :

Iman Malek pour les objets connectés via Aquasage, Ryad Zenine avec Big Mama Technology, Ryad Bouziani pour Alania CRM (solutions CRM).

Adel Amalou de DSCD présentera une solution de billetterie par SMS, Salah Slimani une plateforme de statistiques économiques avec Ecostat.

Foued Chennouf avec Wilab Sarl, spécialisé dans le co-voiturage pour entreprises, Djamel Tchekiken de Sarl Iradis qui a développé un système de paiement via des smart TV.

Yacine Falek de AEES Technology va concourir avec une solution informatique embarquée, Hamid Kacha proposera une solution antivol automobile via Kindtechnology paravol et enfin Lamine Guemati présentera un nouveau concept, une plateforme qui reliera les annonceurs aux particuliers pour de la location d’espace publicitaire roulant grâce à son entreprise Autopub.

A lire également :

Gen 42, une start-up algérienne en plein essor

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *