L’hygiène alimentaire, enjeu important pour le gouvernement au Liban
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Politique #LIBAN
Karl Demyttenaere
mercredi 3 août 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 3 Août 2016 à 08:30

Voici deux ans que le ministre de la Santé, Waël Bou Faour, a lancé une vaste campagne sur la sécurité sanitaire des aliments. Celle-ci commence à porter ses fruits mais beaucoup reste à faire.

Aucune région et aucun secteur agroalimentaire n’est laissé de côté par cette vaste campagne sur la sécurité sanitaire des aliments.

Joyce Haddad, ingénieure agroalimentaire et responsable du dossier de la sécurité sanitaire des aliments au ministère de la Santé, a expliqué à nos confrères de l’Orient-Le Jour qu’un grand nombre d’abattoirs répondent à présent aux normes requises d’hygiène alimentaire

A noter qu’un contrôle est mené tous les trois mois dans les abattoirs et à chaque contrôle, les critères sont durcis. Prochaine étape : poursuivre l’effort au niveau des petits abattoirs dans les régions. 

En cette saison chaude, favorisant la prolifération des bactéries, l’accent est mis en particulier sur les produits présentant un haut risque d’intoxication alimentaire en cas de mauvaise conservation et de manipulation : glace, viande, poulet, produits laitiers…

A lire également :

Victime de surproduction, l’industrie médicale au Liban est malade

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *