120 millions d’euros pour l’environnement à Alger
#ASavoir #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Politique #ALGERIE
Karl Demyttenaere
jeudi 4 août 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Août 2016 à 13:55

L’enveloppe financière consacrée à l’environnement dans la capitale algérienne est de 15 milliards de dinars (environ 120 millions d’euros) ces 3 dernières années. L’objectif est de faire d’Alger une destination touristique incontournable.

Exactement 15,32 milliards de dinars, c’est la somme dépensée dans la wilaya (équivalent du département) d’Alger pour l’aménagement de l’environnement entre 2013 et 2016 a précisé le directeur de l’Administration, du contrôle de la gestion et de l’informatique, Abderrahmane Boussoualim.

Pour sa part, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a insisté sur la nécessité de poursuivre les différents programmes de développement local et de réhabilitation de l’environnement pour développer Alger. Le but est de faire de la capitale algérienne une “destination touristique d’excellence“.

Miser sur ses atouts

La ville dispose pour cela « d’atouts de taille susceptibles d’attirer les touristes dont le facteur de sécurité en plus des structures en cours de réalisation dans le cadre du plan stratégique pour la capitale », selon le wali. 

D’après Abdelkader Zoukh, la propreté de l’environnement ainsi que les programmes de relogement des citoyens et d’éradication des bidonvilles constituent parmi les priorités de l’instance exécutive.

Autre point évoqué : les constructions anarchiques. Le wali d’Alger a souligné que les services spécialisés interviendront par la force de la loi pour interdire la prolifération des bidonvilles afin de les éradiquer progressivement.

A lire également :

L’inflation poursuit sa hausse dans la capitale algérienne

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *