Des pépites de l’accélérateur Microsoft Israël lèvent 27 millions de dollars
#ASavoir #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Karl Demyttenaere
jeudi 4 août 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Août 2016 à 13:18

Paykex, Unomy et Imagry étaient parmi les 10 entreprises ayant achevé le 8ème programme accélérateur de Microsoft Israël. Le géant fondé par Bill Gates permet à des start-ups de se développer, y compris dans l’Etat Hébreu.

Elles sont dix jeunes entreprises au total à être passées par le 8ème programme accélérateur de Microsoft Israël. Six sur dix ont déjà levé des investissements et reçu des offres d’investissement pour un total de 27 millions de dollars ! 

Un succès pour ce centre de recherche et de développement de Microsoft Israël, l’un des trois centres stratégiques au monde, qui a été fondé à Haïfa en 1991 .A présent, l’activité du centre est situé dans deux endroits principaux : Herzliya et Haifa.

Des pépites 

Parmi ces dynamiques entreprises, on retrouve Paykey qui permet le transert d’argent d’une personne à une autre via les réseaux sociaux et les applications de chat comme Messenger de Facebook, WhatsApp et des sms.

Autre exemple de société innovante : Unoma, dont l’objectif est t’aider les clients d’affaires à vendre le plus facilement possible en leur fournissant des profiles de recherche et d’entreprise et des données sur des individuels et des secteurs. 

Une sélection sévère

Ces 10 entreprises ont été séléctionnées par des centaines de start-ups d’Israël, et 23 autres entreprises y compris des Etats-Unis, du Royaume-Uni et Russie ayant décidé de faire partie du programme, qui opère avec le centre de recherche et développement israélien de Microsoft, a déclaré Microsoft.

A total, pas moins de 83 entreprises ont été diplômés des 8 programmes de Microsoft en date, dont 81 % ont levé un total de 162 millions de dollars.

A lire également :

Israël : nouvel El Dorado de la Social Tech ? 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *