Plus de trente entreprises européennes veulent investir dans les énergies renouvelables en Tunisie
#ASavoir #AnalyseEconomique #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Karl Demyttenaere
jeudi 4 août 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Août 2016 à 14:43

Elles sont belges, espagnoles et françaises, au total près de 35 entreprises venues du Vieux Continent veulent injecter des fonds dans des projets d’énergies renouvelables en Tunisie. De nombreux projets sur place devraient bénéficier de cet intérêt.

35 entreprises belges, espagnoles et françaises ont clairement exprimé leur volonté d’investir des fonds dans des projets d’énergies renouvelables en Tunisie. Pour le directeur général de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) Moncef Harrabi, plus précisément 20 centrales photovoltaïques et 15 éoliennes sont l’objet de cet intérêt

Les différentes sociétés vont déposer leurs demandes auprès du ministère de l’énergie et des mines afin d’obtenir son accord. Ces dépôts seront possibles, d’ici une dizaine de jours, dès que les décrets d’application de la loi sur les énergies renouvelables seront publiés.

Au préalable, la STEG a mené plusieurs études ayant permis de déterminer les sites potentiels d’installation des centrales solaires et éoliennes. Déjà, les gouvernorats de Gabès (sud-est de la Tunisie), Medenine (sud-est), Kasserine (centre ouest) et Tataouine (sud-est) envisagent d’ accueillir certaines de ces installations

A lire également :

LEMMA, projet de soutien aux institutions tunisiennes en matière de migration et de mobilité

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *