Polémique en Egypte sur la limitation du mandat des dirigeants de banques
#ASavoir #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Karl Demyttenaere
jeudi 4 août 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Août 2016 à 15:05

La justice administrative égyptienne a annulé la limitation du mandat des dirigeants des banques à 9 ans. Le sujet avait soulevé la controverse en mars parmi les Egyptiens lorsque la Banque centrale avait émis ce décret. Le débat devrait repartir de plus bel.

C’était en mars dernier, la Banque centrale égyptienne a émis un décret fixant une durée maximale pour le mandat des directeurs généraux des banques à neuf ans, ce qui a déjà contraint 8 dirigeants de banques à démissionner.

Ce décret avait avoir suscité la controverse auprès du secteur bancaire, de nombreux banquier l’ayant jugé comme une « ingérence excessive dans les affaires des banques privées dont les dirigeants qui n’ont des comptes à rendre qu’aux actionnaires ».

Pour sa part, la Banque centrale avait défendu son décret limitant le mandat des directeurs généraux des banques par la nécessité de « moderniser le secteur et d’y injecter du sang neuf ».

Le débat devrait reprendre puisque le tribunal administratif égyptien a suspendu l’application de ce fameux décret le 27 juin. Reste à savoir comment la Banque centrale égyptienne va réagir…

A lire également :

L’acquisition de CI Capital par Beltone Financial bloquée en Egypte

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *