L’Egypte pourrait lancer un emprunt obligataire de 3 milliards de dollars cette année
#ASavoir #AnalyseEconomique #Economie #Politique #EGYPTE
Karl Demyttenaere
vendredi 5 août 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 5 Août 2016 à 14:33

Le ministre égyptien des Finances Amr el-Garhy Said a annoncé cette volonté du gouvernement de revenir sur le marché financier international avant la fin de l’année 2016.

« Nous étudions une émission obligataire de 3 milliards $ sur le marché international entre septembre et octobre de cette année, afin de combler une partie du déficit de financement du budget, qui devrait atteindre 10 milliards $ » a déclaré le ministre égyptien des Finances Amr el-Garhy Said le 27 juin.

Parallèlement, le membre du gouvernement a révélé la mise en place d’une série de mesures fiscales. Leur objectifs est de mobiliser plus de ressources en interne afin de financer le déficit. Ainsi, après le feu vert du parlement egyptien, une nouvelle taxe sur la valeur ajoutée devrait être mise en place à partir de septembre (voir notre article) ainsi qu’un élargissement de l’assiette fiscale.

Le but des autorités du Caire est de des revenus allant de 20 à 25 milliards livres égyptiennes (entre 2 milliards et 2,5 milliards d’euros) durant l’exercice 2016-2017

A noter que en juin de l’année dernière, l’Egypte était parvenue à lever 1,5 milliard de dollars (environ 1,3 milliard d’euros) grâce à un Eurobond d’une maturité de 10 ans. Un retour réussi et remarqué sur le marché international après 5 ans d’absence.

A lire également :

L’Egypte négocie un appui financier du FMI de 12 milliards de dollars

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *