Un casque magnétique, nouveau traitement ultra-efficace contre Alzheimer ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Magda Doria Makboul
vendredi 5 août 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 5 Août 2016 à 09:55

La startup israélienne Neuronix a mis au point un traitement de la maladie d’Alzheimer par des stimulations cérébrales magnétiques émises par un casque révolutionnaire.

Des chercheurs en neuroscience de l’Université de Tel-Aviv ont lancé la société Neuronix et ont développé ce casque qui met en place des exercices de mémoires et de compréhension.

Les stimulations transcraniennes combinées à un entrainement de la mémoire seraient plus efficaces que les médicaments. En effet les effets de la maladie d’Alzheimer s’étalent de 7 à 10 ans, ce qui demande une prise en charge du malade sur une longue durée où il devient complétement dépendant des médicaments

Le traitement avec le casque s’étend sur six semaine à hauteur de cinq séances d’une heure par semaine, inoffensif et non-invasif, la stimulation est magnétique et cognitive. Celle-ci est aussi combinée à un entraînement de la mémoire et de la compréhension.

Une efficacité prouvée

Après six semaines, les tests cliniques ont révélé l’efficacité du traitement, qui a permis de ralentir les effets dégradants de la maladie à court terme. Cependant cette première série de tests n’était pas contrôlée, dans la mesure où les améliorations de l’état des patients n’avaient pas été comparées à un groupe de contrôle.

De nouveaux essais ont été réalisés sur ce même groupe de personne avec un traitement qui a duré plus d’un an, cela a permis de confirmer l’efficacité du traitement.

L’invention israélienne a été autorisée avec 17 autres technologies à être soumise à la FDA, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, chargée d’autoriser à la commercialisation sur le territoire américain. Neuronix sera soumise à son approbation dès cet été.

A lire également :

Un hôpital israélien recrute… en France

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *