L’Egypte négocie une subvention de 450 millions d’euros avec les Emirats Arabes Unis
#ASavoir #AnalyseEconomique #EchangesMediterraneens #Economie #Politique #EGYPTE
Karl Demyttenaere
lundi 8 août 2016 Dernière mise à jour le Lundi 8 Août 2016 à 14:12

L’Egypte s’est lancée dans des pourparlers avec les Emirats Arabes Unis, à travers le fonds pour le développement d’Abu Dhabi, afin d’obtenir une subvention non remboursable de 500 millions de dollars (450 millions d’euros).

Les fonds que souhaitent obtenir l’Egypte doivent servir au financement de plusieurs projets, parmi lesquelles les travaux d’approfondissement du Canal de Suez dont les coûts sont estimés à environ 4 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros).

Il y a également des projets de construction de stations de traitement des eaux usées et d’usines de dessalement d’eau. Tout comme le projet de construction d’un grand centre de transbordement à l’est de Port Saïd, dont les travaux ont été lancés en 2014.

En cas d’aboutissement de ces pourparlers, les Emirats Arabes Unis vont encore renforcer leur soutien à l’économie égyptienne. En effet, il faut rappeler que les Emirats avait déjà alloué une aide de 4 milliards $ à l’Egypte, en avril 2016. Ces fonds étaient consacrés pour une moitié à des investissements directs et pour l’autre moitié sous forme de dépôt auprès de la Banque centrale afin de soutenir les réserves de change.

A lire également :

L’Egypte restitue un milliard de dollars au Qatar

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *