La Tunisie obtient la seconde place au « Microsoft Imagine Cup »
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Magda Doria Makboul
mercredi 10 août 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 10 Août 2016 à 09:45

A Seattle s’est tenue la finale de la prestigieuse compétition organisée par Microsoft la « Microsoft Imagine Cup ». La Tunisie a obtenu la seconde place mondiale grâce à l’équipe d’étudiant d’Esprit « Night’s Watch Tunisia ».

LImagine Cup est un concours technologique international réservé aux lycéens et aux étudiants organisé par la société informatique Microsoft. Créé en 2003, le concours a déjà accueilli plus de 1,65 million étudiants issus de plus de 190 pays différents.

Selon le principe des Jeux olympiques, l’Imagine Cup est organisé en plusieurs catégories qui représentent les différents domaines des nouvelles technologies. Les meilleurs de chacune des 9 catégories se retrouvent ensuite pour une grande finale, qui est organisée chaque année par un pays différent.

Soumaya Tekaya, Mohamed Assil Mekki, Amir Ben Said, Mohamed Zied Cherif et Farouk Hajji ont terminé deuxièmes dans la catégorie “Citizenship” (citoyenneté), grâce à leur projet “Smart Hand” (main intelligente). Une main artificielle commandée à travers un appareil myo (brassard de contrôle gestuel) pour les personnes amputées d’un membre supérieur.

Facile à manier, cette prothèse ne requiert aucune intervention chirurgicale et coûte 3000 dinars tunisiens (environ 1200 euros), a précisé Soumaya Tkia, conceptrice du projet.

Une cérémonie a été organisée fin juillet au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en l’honneur de cinq étudiants de l’université Esprit.

Un exemple

Chihab Bouden, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré que “cette consécration est le meilleur exemple montrant que l’Université tunisienne se porte bien”.

L’intérêt de ce projet, a-t-il encore souligné, c’est qu’il peut être développé et devenir prêt à la production pour le secteur médical. “C’est une grande avancée en faveur des personnes porteuses de handicap”, s’est félicité le ministre, annonçant que son département apportera à partir de l’année prochaine des soutiens financiers aux étudiants, et ce, dans le cadre de la valorisation des projets de recherche scientifique dans les domaines industriel et économique, afin qu’ils soient prêts à la commercialisation.

A lire également :

Création du premier institut de E-learning au monde en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *