Dégradation sur le marché du travail marocain en 2016
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Selim Ben Taziri Rosa
mardi 16 août 2016 Dernière mise à jour le Mardi 16 Août 2016 à 08:33

Le Maroc a connu au 2ème trimestre de l’année 2016, une baisse significative sur son marché de travail avec plus de 175 000 emplois perdus uniquement dans le secteur de la pêche et de l’agriculture, contrairement aux autres domaines d’activités qui affichent un solde positif.

Avec une diminution de la population active de 0.4% et l’augmentation de la population en âge d’activité à hauteur de 1.5%, le deuxième trimestre marocain en 2015 marque une baisse du taux d’activité passant de 48% à 47.2%.

Le déséquilibre dans la répartition de l’emploi tient de la création de 38 000 postes urbains et la perte de 64 000 postes ruraux. Quant aux secteurs de la pêche, de l’agriculture et de la forêt réunis, une perte de 175 000 postes d’emploi a été observée contre 70 000 postes crées pour le secteur des services, 41 000 postes pour les Bâtiments et travaux publics et 38 000 postes dans l’artisanat.

La proportion de la population au chômage a baissé par rapport à l’année 2015. Elle est passée de 1 041 000 à 1 023 000 personnes en 2016. Le taux de chômage au niveau national est passé de 8.7% à 8.6%, représentant une faible amélioration.

A lire également :

Réforme des retraites au Maroc, un mal nécessaire ?

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *