https://youtube.com/watch?v=blRdUrr5pVY%3Flist%3DPLf1MiEFJ9JZODayh30udPDoSQoTOfw9jW
#ASavoir #Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises
Karl Demyttenaere
mercredi 17 août 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 17 Août 2016 à 07:29

Le Comptoir de l’Innovation est le premier fonds d’investissement et réseau de startups green et sociales. Cette énorme structure animant un réseau de 500 start-ups à travers le monde est dirigé par l’entrepreneur Nicolas Hazard. Il a accepté de nous répondre en exclusivité sur les nombreuses activités du Comptoir de l’Innovation au Maroc et en Israël.

Nicolas Hazard, président du Comptoir de l’Innovation et dirigeant de l’entreprise Calso

Ecomnews Med : Pouvez-vous présentez en quelques mots le Comptoir de l’Innovation et en particulier son action au Maroc avec l’Espace Bidaya ?

Le Comptoir de l’Innovation est le premier fonds d’investissement et réseau de start-ups green et sociales au monde. Il porte cette ambition à travers deux activités principales :

– Le développement du premier réseau mondial de startups green et sociales, ImpactNetwork, qui se compose de 500 startups soutenues par nos programmes d’incubation et d’accélération à travers 11 pays.

– La gestion d’un fonds d’impact investing de 100 millions d’euros, qui contribue à accélérer le développement des start-ups en France en les accompagnant dans leur changement d’échelle. 

Espace Bidaya est un incubateur basé à Casablanca au Maroc, spécialisé dans l’accompagnement de startups innovantes, en amorçage, à impact social et/ou environnemental.

Depuis novembre 2015, nous accueillons tous les six mois une nouvelle promotion de six start-ups, qui bénéficient de notre accompagnement pendant une année. En dehors du processus d’incubation, d’autres startups green et sociales nous sollicitent également régulièrement afin de recevoir des conseils et d’être mises en contact avec différents acteurs de l’écosystème.

Les startups incubées 1) ont accès à l’espace de co-working et à du matériel informatique, 2) bénéficient de formations et d’ateliers d’intelligence collective, 3) rencontrent régulièrement nos chargés d’accompagnement pour le suivi de leurs activités et le diagnostic de leurs besoins, 4) sont mises en relation avec un réseau de mentors et d’experts, 5) et peuvent assister à tous les événements organisés par l’incubateur.

Espace Bidaya a effectivement développé un cycle d’événements à destination du grand publicBidaya Meetup, Bidaya Projection, Bidaya Open Class, Bidaya Junior Class… – dont l’objectif est principalement de sensibiliser aux thématiques de l’entrepreneuriat, de l’innovation sociale et du développement durable, tout en valorisant les initiatives positives locales.

Ces événements sont également l’occasion de moments d’échanges et de rencontres pour nos entrepreneurs et les acteurs de l’écosystème.

Enfin, Espace Bidaya va prochainement proposer des postes de coworking et l’espace événementiel à la location afin de répondre aux besoins d’un marché en effervescence.

Inauguration Espace Bidaya

 

A l’inauguration de l’Espace Bidaya, à Casablanca, en novembre 2015

Ecomnews Med : L’Espace Bidaya a été lancé récemment, comment a été accueillie cette création dans le tissu économique à Casablanca ? Les candidats ont été nombreux ?

Espace Bidaya a reçu de nombreux soutiens de la part d’organisations et du grand public lors de son implantation à Casablanca, son action répondant à un réel besoin des jeunes entrepreneurs désireux de lancer leurs projets. Au cours de la première année, l’incubateur a reçu 70 candidatures et s’apprête à lancer son troisième appel à candidatures d’ici la fin de l’été.

Nicolas Hazard

Ecomnews Med : Votre accompagnement dure 12 mois minimum, dans quelle mesure celui-ci s’adapte à chaque entrepreneur ? Comment se structure votre accompagnement ?

Les start-ups accueillies sont toutes au stade d’amorçage (idée, prototype, premiers tests clients pour certains), mais certaines sont plus avancées que d’autres lors de l’entrée dans l’incubateur. Elles évoluent de plus toutes à des rythmes différents.

C’est pourquoi nous insistons sur l’accompagnement individuel et les rendez-vous personnalisés avec l’équipe d’incubation. Les ateliers d’intelligence collective, dont l’objectif est de répondre de façon créative à des problématiques rencontrées par les entrepreneurs, sont quant à eux designés en fonction de chaque projet selon notre méthodologie basée sur l’approche Design Thinking.

Concernant les formations collectives, elles s’adressent à tous les entrepreneurs en amorçage et s’adaptent selon les besoins remontés par ceux-ci à l’équipe. La mise en contact directe avec des experts (juridique, comptable, communication…) permet également de répondre de façon plus spécifique aux besoins des startups.

Ecomnews Med : L’Espace Bidaya accueille 12 entrepreneurs, pouvez-nous en dire plus sur ces « heureux élus » et comment ont-ils été sélectionnés ?

Espace Bidaya accompagnement 12 startups (composés parfois de plusieurs entrepreneurs). Les startups sont sélectionnées suite au dépôt d’un formulaire en ligne, à un entretien de présélection par l’équipe d’Espace Bidaya, et enfin au passage face à un comité de sélection composé d’acteurs du monde de l’entrepreneuriat au Maroc, de banques, fondations, entrepreneurs sociaux, institutionnels, etc.

Les principaux critères de sélection sont les suivants : 1) la compréhension de la problématique sociale/environnementale et la pertinence de la solution apportée; 2) la pérennité du modèle économique; 3) L’innovation du projet; et bien sûr, 4) la motivation de l’équipe.

Espace Bidaya

Les locaux de l’Espace Bidaya à Casablanca

Ecomnews Med : Le Comptoir de l’Innovation vient de s’implanter en Israël, qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur cette nouvelle initiative ?

Depuis quelques années, l’écosystème startup et high-tech d’Israël s’est développé de manière considérable. Aujourd’hui, l’enjeu est de canaliser ces forces technologiques vers l’économie sociale via le renforcement de la scène « Social Tech » (voir notre article), qui compte déjà une quatre accélérateurs spécialisés et une soixantaine de Startups – parmi les milliers de la « Startup Nation ».

Le Comptoir de l’Innovation a formé une triple alliance stratégique afin de renforcer cet écosystème social avec TechForGood, un accélérateur soutenant les entrepreneurs qui développent des solutions technologiques pour répondre à des problèmes sociétaux ; et Impact First, un fonds « d’impact investing » qui soutient financièrement de jeunes startups innovantes afin d’assurer leur développement.

 

Retrouvez plus d’informations sur le blog de l’Espace Bidaya.

Crédit photos : Espace Bidaya et Le Comptoir de l’Innovation

A ne pas manquer : notre rencontre avec MedTrucks, une des entreprises de l’Espace Bidaya

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *