L’Egypte s’inquiète de l’absence de président à la tête du Liban
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #EnDirectDe #Politique #EGYPTE #LIBAN
Karl Demyttenaere
vendredi 19 août 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 19 Août 2016 à 07:49

Le chef de la diplomatie égyptienne, Sameh Chucri, était en visite officielle au Liban. L’occasion pour le ministre de rencontrer de nombreux dirigeants libanais.

Sameh Chucri, ministre des Affaires étrangères égyptien.

Dans le cadre de sa visite officielle au Pays du Cèdre, le ministre des Affaires étrangères égyptien Sameh Chucri a eu des entretiens le 16 août avec son homologue Gebran Bassil, le président du Parlement, Nabih Berry, et le Premier ministre libanais, Tammam Salam.

L’occasion pour le diplomate égyptien d’exprimer l’inquiétude de son pays quant à l’absence de président à la tête de la République libanaise. “L’Egypte soutient la stabilité du Liban afin qu’il puisse surmonter les obstacles sécuritaires et politiques” il a souligné après son entretien avec le Premier ministre libanais, rajoutant “l’Egypte est toujours prête à renforcer ses liens bilatéraux avec le Liban et à œuvrer conjointement en vue de surmonter les difficultés“. 

De plus, Sameh Chucri a affirmé que “le Liban a besoin que l’Egypte se réapproprie son rôle (dans la région), notamment en matière de lutte anti-terroriste“. De son côté, Gebran Bassil, chef de la diplomatie libanaise, a affirmé avoir demandé l‘aide de l’Egypte concernant la question des réfugiés syriens.

Pour rappel, au Liban, la présidence de la République est vacante depuis le 25 mai 2014 (voir notre article).

A lire également :

François Hollande réaffirme son soutien au Liban

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *