Charm el-Cheikh, capitale touristique égyptienne souffre d'une baisse de la fréquentation
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #EGYPTE
Selim Ben Taziri Rosa
vendredi 26 août 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 26 Août 2016 à 10:46

Le nombre d’hôtels mettant la clé sous la porte est en forte hausse en Egypte. Première victime de cette tendance, la station balnéaire du sud du Sinaï : Charm el-Cheikh

Le nombre d’hôtels fermés a augmenté en flèche en Egypte pendant la période en cours, qui connait une crise touristique d’envergure.

En 2014, 9,9 millions de touristes se sont rendus en Egypte contre 14,7 millions en 2010, soit une diminution de 49% par rapport à l’année ayant précédé le Printemps Arabe. Le nombre d’établissements fermés, englobant l’ensemble du secteur touristique, est d’environ 220 hôtels répartis à Charm el-Cheikh, Hurghada, Marsa Alam, Safaga, Louxor, et Assouan d’après Ahmed Balbaa, président du comité du tourisme au sein de l’association des Businessmen Egyptiens.

Sharm El-Sheikh désertée…

La belle ville touristique de Charm El-Sheikh, au sud du désert de Sinaï a accueillie, avec la ville de Hurghada, plus de 65% des touristes du pays en 2010. Cette ville fût notamment une destination importante pour les Britanniques, plus de 70% de ceux qui se rendent en Egypte qui choisissent les plages du Sud-Sinaï.

Guevara el Gafy, président de l’association des agences de voyages du Sud-Sinaï a souligné que « perdre 40% de notre clientèle revient à perdre environ 50% des revenus touristiques à Charm el Cheikh et dans le Sud-Sinaï ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *