Violente compétition entre les différents opérateurs de téléphonies mobile en Algérie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Selim Ben Taziri Rosa
vendredi 26 août 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 26 Août 2016 à 13:22

Qui est le véritable leader en Algérie sur le marché de la téléphonie mobile ? Les trois opérateurs se livrent une guerre sans merci dans laquelle la communication est une arme.

L’Algérie compte trois opérateurs sur le marché de la téléphonie mobile. L’autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) s’est montré peu active pour le contrôle des publications des leaders du marché, hormis son pouvoir sur l’audit de ses opérateurs.

Au deuxième trimestre 2016, après l’audit mené sur les trois opérateurs, une compétition effrénée a été menée entre les 3 parties pour la position de leader du marché en pratiquant différentes techniques commerciales.

La compétition dans la téléphonie semble avoir atteint un nouveau stade depuis l’avènement de la 3G mobile en décembre 2013 et l’attribution récente de licences 4G pour les 3 opérateurs. En mars 2016, le parc d’abonnés pour la 3G a atteint les 44,3 millions d’abonnés avec 93 milliards de dinars algériens (756 millions d’euros environ) générés.

A l’occasion du départ de son Directeur Général, Joseph Ged, Ooredoo a rendu public ses résultats en déclarant être le leader algérien du marché avec un chiffre d’affaires record de 252 millions de dollars (223 millions d’euros) au second semestre 2016.

En réponse à cette déclaration, l’opérateur Mobilis a pris à son tour la parole en se proclamant 1er du marché en termes de chiffres d’affaire et du nombre total d’abonnés, soulignant également une forte croissance à deux chiffres de ses indicateurs économiques et financiers dès le début de l’année 2016. Le communiqué de presse rapporte une augmentation de 20% par rapport au second trimestre de l’année écoulée avec 57,2 milliards de dinars algériens (464 millions d’euros).

Quelle est le véritable classement des opérateurs téléphoniques algériens

Pour la position des opérateurs en termes de part du marché GSM, la première place revient à Djezzy avec 46.33% suivi de Mobilis (28.90%) et d’Ooredoo (24.77%).

Cependant, le 1er opérateur du marché en Algérie dans le segment 3G est Mobilis avec plus de 40.09% du marché suivi respectivement de Ooredoo et Djezzy avec 34.52% et 24.39%, Djezzy étant le dernier opérateur à avoir lancé la 3G.

Selon le bilan de l’ARPT, le grand vainqueur au second trimestre 2016, dans le segment GSM et 3G est l’opérateur Djezzy, détenant la plus grande part avec 38.43%, suivi de Mobilis (33.12%) et d’Ooredoo (28.45%).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *