Investissement dans la région de Souss-Massa et construction d’un palais des congrès
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #MAROC
Karl Demyttenaere
jeudi 1 septembre 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 1 Septembre 2016 à 10:51

Le Maroc approuve le projet de construction du palais des congrès à Agadir afin de promouvoir le secteur touristique. Plusieurs projets de constructions sont aussi en cours d’évaluation.

Annoncé par le Wali de la région Souss-Massa, Zineb El Adaoui, le projet de construction du palais des congrès à Agadir a été approuvé le 29 août.

L’existant palais des congrès situé à Marrakech accueille tous les plus grands évènements de la ville dont les séminaires et les expositions. Cependant, la capitale de Souss-Massa, Agadir, dépendante du tourisme, a également besoin de cette structure.

Le projet du palais des congrès nécessite 1,4 milliard de dirhams (environ 140 millions d’euros) d’investissements. Il prévoit également une autre construction. Un centre d’exposition et de conventions qui s’établira à l’horizon 2020.

Investissements et secteur touristique

Le bilan des investissements du Centre Régional d’Investissement (CRI) Souss-Massa a enregistré 8% d’augmentation par rapport à la même période l’année dernière. 1,5 milliards de dirhams d’investissements (150 millions d’euros environ) ont été engagés générant environs 3 160 emplois à créer.

Parmi ces investissements, 50% ont été réalisés dans le secteur du tourisme. Le directeur du CRI Souss-Massa, Khalil Nazih a souligné que plusieurs projets d’investissements ont été approuvés durant le premier semestre 2016.

Parmi les différents projets d’investissements dans le secteur du tourisme, la région projette l’aménagement d’un parc aquatique au centre d’Anza ainsi que la réalisation d’un parc d’attraction et de loisir « Agadir Land » qui créera 750 emplois directes. Ces deux investissements nécessiteront 272 millions de dirhams et 192 millions de dirhams respectivement (soit environ 27,2 millions d’euros et 19,2 millions d’euros).

Le directeur du CRI a affirmé que les marocains résidents à l’étranger ont une implication forte quant aux projets nationaux et sont derrière l’ouverture de plusieurs initiatives locales génératrices de valeurs ajoutées et d’emplois.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *