350 000 emplois supprimés dans le secteur du textile en Tunisie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Selim Ben Taziri Rosa
mercredi 7 septembre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Septembre 2016 à 08:10

La hausse des importations de vêtements en Tunisie a engendré une crise dans le secteur du textile. Des mesures pour encourager la production du textile et limiter l’importation peuvent-elles être mises en place ?

Le secteur des industries du textile et habillement est considéré comme stratégique pour l’économie tunisienne étant le secteur principal de l’industrie manufacturière en termes d’exportations et de valeur ajoutée.

Selon le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail, Bouali M’barki, 350 000 emplois ont été supprimés en raison du départ de 350 entreprises textiles en Tunisie.

Situation du textile tunisien

En raison d’une importation massive et d’une contrebande enracinée dans le secteur, M’barki a également affirmé que le secteur du textile fait face à la baisse de 2% de la participation au PIB ainsi qu’à une perte d’emploi massive.

Suite à cela, le ministre a appelé le gouvernement à mettre en place des mesures pour encourager la production du textile, limiter les importations et développer l’aspect « Marketing » des produits du secteur textile de Tunisie.

Le secteur du textile et de l’habillement représente 32% du secteur manufacturier en termes de poste d’emplois avec plus de 176 464 et 1 822 sociétés implantés en Tunisie. La place du textile en Tunisie est importante en raison de sa proximité avec le marché Européen, la rapidité d’exécution de la commande et la qualité de la production.

En 2014, les principaux clients de la Tunisie pour les produits textile étaient la France (34%), l’Italie (28%) et l’Allemagne (10%). De même, sur les 1 852 unités du secteur textile, 1 548 entreprises produisaient totalement pour l’exportation, soit 70% du total des entreprises exportatrices installées en Tunisie.

En 2015, le chiffre d’affaires local du secteur a enregistré une baisse de 30%. Le chiffre d’affaire à l’export a quant à lui baissé de 7%. Suite à cela, la Fédération nationale du textile FENATEX a diffusé des données annonçant une perte de plus de 10 000 emplois supplémentaires.

Au premier semestre 2016, le secteur du textile chute toujours. A l’occasion d’une conférence de presse tenue à Mahdia, le processus a été entendu et lancé.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *