Quelles perspectives économiques pour Israël ?
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
vendredi 9 septembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 9 Septembre 2016 à 07:56

Israël, une superpuissance affirmée ? Quelles sont les secteurs sur lesquels le pays pourra compter dans l’avenir ? Eléments de réponse.

Israël connait un essor économique fulgurant depuis plusieurs années et s’est peu à peu propulsé en pôle position dans les domaines de l’éducation, de la technologie et l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, l’Etat juif vise la superpuissance économique. Si cet objectif semble parfaitement réaliste, il sera tributaire des performances affichées par les secteurs vitaux de l’économie du pays. Quels seront donc les leviers d’Israël à court et moyen terme ? Eléments de réponse…

Israël : paradis du tourisme médical

En dépit d’une prospérité économique affirmée, Israël n’arrive toujours pas à s’imposer dans l’échiquier touristique mondial. En effet, avec moins de 3 millions de touristes par an, le pays peine à séduire les touristes étrangers malgré son riche patrimoine culturel. Pourtant, une niche est en passe de devenir le principal vecteur de la filière : il s’agit du tourisme médical.

Il y a deux ans, le Medical Tourism Index (MTI) a classé Israël au 3e rang mondial des destinations du tourisme à motivation médicale, derrière le Canada et le Royaume-Uni, devant Singapour et le Costa Rica. L’Etat juif caracole par ailleurs en tête dans le classement des 25 destinations les plus populaires du tourisme médical dans la catégorie « meilleur service, meilleur soin et meilleure expérience pour les patients ». Selon le ministère israélien de la Santé, la niche du tourisme médical génère entre 140 à 250 millions de dollars annuellement.

La manne gazière

La découverte et l’exploitation des gisements gaziers de Tamar en Israël promettent de faire passer l’économie israélienne au stade supérieur. A cet effet, nous retiendrons les propos d’Amit Mor, PDG d’Énergie Éco, qui a affirmé que le gisement de Tamar peut couvrir à lui seul la « quasi-totalité » des besoins domestiques d’Israël pendant les 25 prochaines années. D’ailleurs, Israël couvre aujourd’hui une grande partie de ses besoins en électricité à partir de l’exploitation du gaz naturel.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *