Jim Yong Kim reconduit à la tête de la Banque mondiale
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe
Karl Demyttenaere
vendredi 16 septembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Septembre 2016 à 07:41

Cet Américain de 56 ans d’origine coréenne, anthropologue et médecin de formation, va se succéder à lui-même à la tête de l’institution multilatérale.

Jim Yong Kim va entamer un nouveau mandat à la tête de la Banque mondiale. Ce second mandat va le conduire jusqu’à fin 2022. Il a pu s’appuyer sur le soutien des Etats-Unis, premier actionnaire de l’institution, dès le 25 août. Peu après, la Chine, l’Allemagne, le Brésil et la France ont apporté leur soutien à ce renouvellement.

Malgré ce soutien international, l’association du personnel de la Banque mondial dénonçait le 8 août dernier « une crise de leadership » à la tête de l’institution. Celle-ci traverse une période de turbulence puisqu’en 2016, Jim Yonk Kim a mené un plan d’économies de 400 millions de dollars et un plan de suppression de 500 emplois.

Malgré une période de trois semaines prévue pour le dépôt des candidatures, du 24 août au 14 septembre, aucune personnalité ne s’est présentée face à Jim Yong Kim.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *