Une aide de 60 millions d’euros pour la deuxième ligne de tram de Casablanca ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #MAROC
Karl Demyttenaere
lundi 19 septembre 2016 Dernière mise à jour le Lundi 19 Septembre 2016 à 14:04

La Banque européenne d’investissement (BEI) envisagerait d’attribuer au Maroc un prêt de 655 millions de dihrams (environ 60 millions d’euros). Présentation des détails sur cette initiative dans la capitale économique du Maroc.

A l’heure actuelle, la première ligne de tramway à Casablanca est actuellement de 31 kilomètres. La capitale économique du royaume veut étoffer son réseau en développement une deuxième ligne. Ainsi, la Banque européenne d’investissement (BEI) envisage d’allouer au Maroc un prêt d’un montant de 60 millions d’euros soit environ 655 millions de dirhams, pour cofinancer ce projet, avec le gouvernement.

L’ensemble de ces fonds serait utilisé pour les travaux de construction de la liaison Est-Ouest (entre Anoual et Aïn Sebaâ) s’étendant sur 15 kilomètres. Ces financements seraient également mobilisés pour l’extension prévue de la première ligne vers Lissasfa selon nos confrères du journal Le Matin.

Ce vaste ensemble s’inscrit dans le cadre des projets du plan de développement de la région du Grand Casablanca. Il doit desservir Al Fida, Hay Mohammadi et Aïn Sebaâ.

A noter que jusqu’en 2015, la BEI a mobilisé 6,7 milliards d’euros de financements afin de soutenir des projets dans les secteurs essentiels de l’économie marocaine tels que l’énergie, les transports, l’eau et l’assainissement, l’éducation, la santé, le logement social, l’industrie, les PME ou encore l’innovation.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *