Coopération parlementaire renforcée entre la France et l'Algérie pour une diversification économique
#Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #Economie #Politique #ALGERIE
Selim Ben Taziri Rosa
jeudi 22 septembre 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 22 Septembre 2016 à 07:35

Les relations bilatérales entre l’Algérie et la France se resserrent. Suite à l’invitation officielle du Président du Conseil de nation algérien par le Président du Sénat français à un Forum de coopération, des programmes et des informations ont été échangées.

A l’occasion du forum de la coopération parlementaire de haut niveau franco-algérien organisé par le Sénat à Paris et sur invitation du Président du Sénat, Gérard Larcher, le Président du Conseil de la nation, Abdelkader Ben Salah a effectué sa première visite officielle en France du 19 au 20 septembre.

Il a également été reçu par le Président de la République française, François Hollande et s’est entretenu avec le président de l’Assemblée Nationale française Claude Bartolone.

Le Président du Conseil de la nation, Mr. Abdelkader Ben Salah s’est entretenu avec le président français, François Hollande. Au cours de sa visite officielle ce 19 et 20 septembre à Paris

Plusieurs points soulevés

L’entretien a mis en avant les relations économiques bilatérales et l’engagement des investisseurs français pour des projets conjoints qui permettra d’accompagner l’Algérie dans la diversification de son modèle économique.

A cette occasion, le président du Conseil a affirmé que l’Algérie souhaite jouir d’une prospérité économique et insiste sur le fait que le pays a changé. Tout en soutenant le pas en avant dans le bon sens entre la France et l’Algérie.

Il ajoute qu’ “en plus de la bonne relation sécuritaire, nous souhaitons développer une économie prospère chez nous et donner l’occasion aux entreprises françaises d’investir en Algérie. Nous avons modifié nos textes. Ils sont maintenant plus attractifs pour inciter les investissements et donner une impulsion au développement de la coopération économique entre les deux pays“.

Alors que dans son pays les efforts se poursuivent dans la lutte antiterroriste dans le cadre du plan sécuritaire, Ben Salah de réitérer la condamnation de l’Algérie des actes terroristes que la France a subie depuis 2015.

Le Président du Sénat français s’est félicité de son initiative politique et économique qui a tenu un forum des deux chambres hautes. Il estime que la visite de Ben Salah marque la diplomatie parlementaire qui, à travers des rapports personnels entre les différents parlementaires, la diplomatie des états était approfondie, densifiée et humanisée.

Au cours des séance de travaux à huit clos, les analyses sur les préoccupations et les défis qui concernent les deux pays ont été échangées et traitées. De plus, les points de vues et les analyses sur la radicalisation islamique, le terrorisme et l’islamophobie ont été également échangés entre les deux délégations.

Favoriser l’elan économique avec l’investissement ?

Le président du Conseil national algérien a bien insisté sur le fait que la coopération économique entre les deux pays se doit de dépasser l’aspect commercial. La situation semble propice pour donner un nouvel élan à la coopération économique bilatérale. Une coopération qui doit dépasser l’aspect commercial et favoriser davantage l’investissement productif, le transfert technologique et la réalisation de pôles de compétitivité et de centre d’excellence” en ajoutant la solution des partenariats gagnant-gagnant.

Un programme de partage d’expérience en matière de lutte contre la radicalisation fera partie des avantages d’une telle relation.

François Hollande a transmis au président Ben Salah un message d’estime et d’amitié pour le président de la républiquealgérienne.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *