La BERD accorde un prêt de 24 millions d’euros à Eléphant Vert Maroc
#Actualite #AideAuxEntreprises #Decideurs #EchangesMediterraneens #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #MAROC
Selim Ben Taziri Rosa
mercredi 5 octobre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 5 Octobre 2016 à 09:39

La filiale de l’entreprise suisse, Eléphant Vert Maroc, produit plus de 50 000 tonnes de biofertilisants par an. La Banque Européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient d’accorder son soutien financier dans le cadre de son développement en Afrique.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient d’accorder un prêt de 24 millions d’euros à la filiale suisse de la compagnie Eléphant Vert, implantée au Maroc.

Une solution “Green” pour la filiale

Cette filiale représente la toute première entreprise à développer une gamme complète d’intrants biologiques innovants (engrais, produits de protections des cultures, …) dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen.

« Le financement de la BERD permettra à Éléphant Vert de stimuler le développement, la production et la distribution de ces produits biologiques, qui donnent la possibilité d’augmenter les rendements agricoles en restant rentable et respectueux de l’environnement ». Le fait de ne plus recourir aux fertilisants chimiques devrait réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de 150 000 tonnes équivalent CO² par an.

Un grand soutien de la BERD

De même, la filiale recevra une subvention dans le cadre du centre de financement et de transfert de technologies face au changement climatique (FINTECC) de la BERD. Ce centre se base sur des initiatives pilotes portant sur les technologies climatiques ayant une faible présence sur le marché. La banque européenne ne s’arrêtera pas à l’aspect financier puisqu’elle accompagnera l’Eléphant Vert Maroc à travers ses services consultatifs.

Le directeur général de la compagnie suisse, Sébastien Couasnet, explique que l’appui de BERD surpasse les attente d’une banque. « Nous avons des projets ambitieux et cherchons un partenaire fiable à long terme pour financer notre expansion. Nous avons trouvé en la BERD ce partenaire ».

Installée au Maroc, au Mali et en Europe, l’entreprise envisage de développer ses activités dans les pays sub-sahariens à l’horizon 2020. La filiale marocaine a investi plus de 850 millions de dirhams (78 millions d’euros) entre 2012 et 2017. Elle dispose de d’une unité de production de biofertilisants et une autre de biopesticides. Toutes les deux sont installées à Meknès.

Plus d’informations sur l’entreprise Elephant Vert dans ce film institutionnel de la société :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *