Zoom sur la première conférence des consuls honoraires en Tunisie
#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #Collectivites #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #TUNISIE
Selim Ben Taziri Rosa
mercredi 5 octobre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 5 Octobre 2016 à 07:31

Dans un contexte économique tunisien perturbé par la baisse touristique, le ministre des Affaires étrangères a rassemblé les consuls honoraires à Hammamet les 3 et 4 octobre.

 

La première conférence des consuls honoraires de Tunisie à l’étranger et de ceux accrédités à Tunis s’est tenue à Hammamet.

Une première rencontre pour les consuls

Cette conférence de deux jours qui a commencé ce lundi 3 octobre, s’inscrit dans le cadre de la diplomatie économique qui entend à faire connaître le climat des investissements tunisiens, d’éclairer les incitations prévues dans le code de l’investissements et d’appuyer l’économie nationale.

La conférence a examiné le rôle accordé aux consuls pour promouvoir le produit tunisien dans les marchés étrangers où se trouvent les diplomates. Cette conférence a également permis de relancer les exportations et d’exposer la richesse touristique de la Tunisie aux pays accrédités.

Un dialogue important pour la Tunisie

Lors de cette conférence, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Laadhari, , la présidente directrice générale du Centre de promotion des exportations (CEPEX), le Secrétaire d’Etat à l’émigration et aux Tunisiens à l’étranger, un représentant de l’Union tunisienne du commerce, de l’Industrie et de l’artisanat (UTICA) et des membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont pris part au dialogue.

Plusieurs questions liées aux difficultés d’obtention de visas par les tunisiens, à la lenteur des administrations et de leurs procédures ainsi qu’à la lourdeur des transferts financiers de provenance étrangère ont été abordées et débattues.

Le ministre des affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui a manifesté sa satisfaction quant à l’élan de solidarité internationale avec la Tunisie et a expliqué qu’il souhaite que ce mouvement positif puisse consolider les attributs et de la stabilité de la démocratie et contribuer à surmonter les difficultés sociales.

Cet évènement consiste à promouvoir le plan quinquennal de développement, les investissements privés et publics ainsi que la conférence internationale sur l’investissement prévue les 29 et 30 novembre en Tunisie.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *