Israël : champion mondial de l’innovation technologique
#ASavoir #AnalyseEconomique #AvisDExperts #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
vendredi 14 octobre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 14 Octobre 2016 à 09:24

Avec la plus grande concentration de startups au monde, Israël s’impose comme le leader incontesté de l’innovation technologique. Décryptage…

La “Silicon Wady” en Israël, concentrant un grand nombre de centres de recherche

« Les innovations technologiques israéliennes améliorent le monde », a notamment déclaré Bill Gates à l’occasion du 25e anniversaire du centre israélien de Recherche et Développement de Microsoft, le 25 février dernier.

Plus qu’une matérialisation de sa prospérité économique, l’innovation technologique revêt aujourd’hui un enjeu stratégique pour l’Etat Hébreu, qui entend bien en faire le principal avantage compétitif de son économie. Décryptage…

Un environnement propice à l’innovation technologique

Depuis la naissance de l’Etat d’Israël en 1948, les gouvernements qui s’y sont succédé ont mis un point d’honneur à promouvoir l’entrepreneuriat et l’esprit créatif en apportant aux créateurs d’entreprise de puissants dispositifs à l’image du Matimop (Centre industriel pour la recherche et le développement) et de structures universitaires dédiées à encadrer les étudiants et les lauréats qui souhaitent lancer leur propre projet.

Dans cette même dynamique volontariste, le ministère de l’Economie s’est doté dès 1974 de l’Office of Chief Scientist (OCS), une structure qui compte quelque 24 incubateurs dont 22 sont dédiés à l’innovation technologique. Ces programmes d’incubation offrent aux jeunes Israéliens un financement, un accès préférentiel à des ressources documentaires, et un conseil d’expertise pendant une durée maximale de deux ans.

L’innovation technologique en chiffres

Israël compte plus de 3 850 startups, soit une startup pour 1 844 habitants : un record mondial qui n’est pas prêt d’être égalé ! Chaque année, il se crée plus de startups à Israël que dans n’importe quel pays européen.

De Babylon à ICQ en passant par Check Point ou Nice, les success-stories des startups israéliennes attisent les convoitises. Pour capitaliser sur cet élan, Intel et Samsung ont lancé à la fin de l’année dernière leurs accélérateurs israéliens, ciblant les jeunes pousses des télécoms, de la sécurité, de la biométrie et de la santé.

Les retombées de cette dynamique sont stratosphériques : aujourd’hui, plus de la moitié des exportations israéliennes provient du high-tech, et quelque 1,09 milliard de dollars ont été levés par 173 startups spécialisées dans la high tech, uniquement pendant le 1er trimestre 2016.

« Israël doit développer la connaissance et la technologie »… Ce « conseil » d’Albert Einstein a été formulé en 1922, et il n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd…

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *