La région de l’Oriental à l'est du Maroc approuve 128 nouveaux projets
#ASavoir #Actualite #Economie #Emploi #EmploiFormation #Institutions #Recrutement #MAROC
Selim Ben Taziri Rosa
lundi 17 octobre 2016 Dernière mise à jour le Lundi 17 Octobre 2016 à 08:32

La région de l’Oriental, bordée par la Méditerranée et frontalière avec l’Algérie, a approuvé plusieurs projets, au cours du premier semestre 2016 afin de se développer, notamment le domaine de l’urbanisme et de l’agro-alimentaire.

Oujda, chef-lieu de la préfecture d’Oujda-Angad, dans la région de l’Oriental

Le centre régional d’investissement (CRI) de la région de l’Oriental, au nord-est du royaume chérifien vient d’approuver 128 projets sur les 183 proposés au cours du premier semestre de cette année. Le montant de ces projets est d’environ 2.4 milliards de dirhams (222 millions d’euros).

Le CRI de la région Orientale explose le record des projets régionaux

Le CRI a initialement examiné plus de 183 projets d’investissement pour un montant global de plus de 4.8 milliards de dirhams (443 millions d’euros). Plus de 21 de ces projets ont été rejeté avec un avis défavorable pour motif d’ordre juridique, technique et économique en citant la faible valeur ajoutée des projets, leurs non-conformités avec les dispositions du plan d’aménagement et l’indisponibilité du terrain demandé.

Les projets retenus représentent plus de 70% du total des projets instruits au premier semestre. Pour ce qui est des 34 projets restants, ni retenus, ni rejetés, pesant plus de 1.9 milliards de dirhams (180 millions d’euros) d’investissements, ils concernent des demandes de révocation de lois en matière d’urbanisme pour des projets d’habitat d’un investissement global de près de 2,5 milliards de dirhams (230 millions d’euros), soit plus de la moitié du volume d’investissement.

L’investissement dans des projets du domaine de l’habitat pourrait générer plus de 2 418 emplois dans la région Oriental. Le secteur de l’agro-alimentaire, avec un investissement de 761 millions de dirhams (70.2 millions d’euros), prévoit la création de 967 emplois.

La région jouit de sa position géographique qui est bordée par la mer Méditerranée avec le port de Beni Nsar, par l’Algérie à l’est et des régions de Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima à l’ouest. Elle est dotée de 3 aéroports, d’une préfecture et de sept provinces. Son président est le parlementaire et homme d’affaires, Abdennabi Bioui.

Pour en savoir plus, découvrez l’interview d’Abdenbi Biou, président de la région, et sa vision pour le développement d’Oujda, par Oujda24TV (en langue Arabe).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *