Les expatriés vont faire parvenir plus de fonds au Liban en 2016
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #LIBAN
Karl Demyttenaere
lundi 24 octobre 2016 Dernière mise à jour le Lundi 24 Octobre 2016 à 11:12

D’après la Banque mondiale, les remises des expatriés libanais vers leur pays d’origine devraient connaître une hausse de 1,6% pour un total de 7,6 milliards de dollars.

Les transferts des expatriés libanais vers leur pays d’origine devraient représenter en 2016 près de 14,7% du PIB. Au total, cette somme est estimée à 7,6 milliards de dollars, un montant en augmentation de 1,6% d’après la Banque mondiale.

Ainsi, d’après le rapport de la Banque mondiale, cité par le Lebanon this Week de la Byblos Bank, le taux de croissance des remises des expatriés au Liban cette année serait le 10ème plus important parmi les 15 économies en développement passées en revue.

Le Liban devant le Maroc

Plus globalement, selon l’institution internationale, les remises des expatriés devraient augmenter de 0,8% dans les économies en développement et de 1,5 % dans les pays arabes.

Les transferts de la diaspora libanaise devraient représenter 1,3% du total de ces flux dans le monde en 2016, un taux stable comparé à ceux des deux dernières années.

Le Liban est à la 16ème place en termes de transferts des émigrés et au 11ème parmi les pays en développement en 2016, devant le Maroc (7,28 milliards).

Le Pays au Cèdre devrait être le 2ème pays bénéficiaire des remises d’expatriés parmi 16 pays arabes de la région, pesant 14,7 % des transferts d’émigrés aux pays arabes en 2016, une part inchangée comparée à l’année précédente.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *