Le tourisme en recul à Beyrouth ?
#ASavoir #AnalyseEconomique #AvisDExperts #Economie #Entreprises #LIBAN
Karl Demyttenaere
mardi 25 octobre 2016 Dernière mise à jour le Mardi 25 Octobre 2016 à 07:41

Le taux d’occupation moyen des hôtels de la capitale libanaise est en baisse cette année par rapport à 2015, malgré des tarifs particulièrement attractifs comparés à la région.

Une vue de la marina dans la baie de Zaitunay à Beyrouth, Liban

D’après le cabinet de conseil Ernst & Young, le taux d’occupation moyen des hôtels de Beyrouth s’est établi à 56% sur les huit premiers mois de 2016. Cela correspond à une baisse de deux points par rapport à la même période l’année dernière.

Avec ces résultats, la capitale libanaise est au 13ème rang sur les 14 villes arabes répertoriées par l’enquête. En effet, celles-ci ont un taux d’occupation de 60,7% à la fin du mois d’août.

A noter que le tarif moyen par chambre au Liban a connu la plus forte baisse régionale (-17,5 % en glissement annuel), atteignant 137 dollars sur les huit premiers mois de l’année, contre une moyenne régionale de 200,6 dollars (-3,3 %)

Seulement deux destinations dans la région, Abou Dhabi et Le Caire, proposent un tarif moyen moins cher que Beyrouth avec respectivement 123 et 128 dollars.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *