La Tunisie renforce sa présence en Afrique subsaharienne
#ASavoir #Actualite #AideAuxEntreprises #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Selim Ben Taziri Rosa
mercredi 26 octobre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 26 Octobre 2016 à 09:28

Depuis son indépendance, la Tunisie accorde une place spéciale à ses relations avec les pays africains. Le centre de promotions des exportations tunisiennes lance un plan pour la conquête commerciale en Afrique subsaharienne.

Cinq pays d’Afrique subsaharienne accueilleront des représentations du Centre de promotions des exportations tunisiennes (CEPEX).

Un présence tunisienne sur un marché sub-saharien.

Cette décision a été adoptée lors d’une rencontre à laquelle ont pris part des opérateurs économiques publics et privés par le marché africain à Tunis le 13 octobre dernier. Les pays proposés sont le Congo, le Ghana, le Cameroun et la Tanzanie.

C’est dans le cadre du besoin pressant d’une représentation tunisienne dans le marché subsaharien, afin d’élargir les activités dans d’autres marchés porteurs, que cette initiative a été prise.

Le 30 septembre dernier, le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui a annoncé que la Tunisie allait ouvrir deux nouvelles ambassades ainsi que cinq bureaux commerciaux en Afrique dans le cadre de la dynamisation de la diplomatie économique avec les pays africains.

Le représentant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica), Taoufik Mlayeh, habitué au marché subsaharien, déplore l’absence de représentation diplomatique tunisienne dans plusieurs pays africains qui freine le développement de l’investissement tunisien dans ces territoires. Il a egalement proposé la création d’une commission permanente chargée du suivi des marchés africains et de ses développements.

Les participants ont insisté sur l’importance de nommer des représentants commerciaux compétents qui dirigeront les bureaux de la Cepex dans les pays où la diplomatie tunisienne est inexistante.

Pour en savoir, découvrez l’interview de Khemaies Jhinaoui, Ministre des Affaires Etrangères à propos de l’Union Africaine par Leaders Tunisie.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *