#Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #ALGERIE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 28 octobre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 28 Octobre 2016 à 09:32

Le salon Chocaf s’est déroulé au centre des conventions d’Oran du 19 au 22 octobre 2016. Nous avons rencontré les spécialistes de ce secteur durant ce grand rendez-vous international et analysé leurs activités en Algérie.

N’Chorbo kawa ! « On se boit un café », cette formule est bien connue. L’Algérie se place à la tête du peloton de pays importateurs et consommateurs du café en Afrique et dans la région MENA. Selon Euromonitor, entreprise Britannique spécialisée dans le Market Research, l’Algérie est le premier consommateur de café en Afrique et enregistre une croissance du secteur depuis une décennie de 3%.

Depuis 2014, l’Algérie n’avait aucun salon dédié mais c’est désormais chose faites ! Vision Future, entreprise Algérienne ayant 15 années d’expérience dans la communication et l’évènementiel, a décidé d’offrir aux professionnels et aux consommateurs un lieu de rencontre et d’échange. Cet événement s’est déroulé au Centre des conventions d’Oran du 19 au 22 octobre 2016.

Objectifs principaux de la manifestation :

  • Accompagner les secteurs du chocolat et du café, en plein essor, en faisant découvrir ses potentialités et les soutenir en créant un événementiel dédié, convivial et festif ; 
  • Mettre en valeur, pour la première fois en Algérie, un événement qui contribue à la renommée national & internationale du chocolat et du café ;
  • Faire découvrir le savoir faire des producteurs et artisans à un public de professionnels et d’amateurs de chocolat ;
  • Partager la passion et l’excellence, en réunissant les meilleurs professionnels du chocolat.

Pourquoi le marché Algérien du café et du chocolat sont prometteurs ?

Selon l’OIC, la quantité de café consommé par le citoyen algérien est estimée à 4 kg par an, soit une moyenne de 13 grammes de café par jour alors qu’aux États-Unis toujours selon l’OIC, un citoyen consomme en moyenne 4,20kg par habitants ! Le marché algérien absorbe plus de 110 000 tonnes de café par an, dont plus de 90% sont constitués de robusta contre 10% seulement d’arabica.

Salon Chocaf

Les Algériens sont les champions d’Afrique de la consommation de café. C’est du moins ce qu’a indiqué José Rodriguez, directeur général de Daba Algérie, représentant officiel de Nespresso, la célèbre marque suisse de café, qui a inauguré sa première boutique à Alger en 2013. Depuis une autre a ouvert dans la capitale puis une troisième à Oran.

Le marché du chocolat est très porteur, il pèse 150 millions d’euros selon les chiffres de AC Nielsen (société spécialisée en études marketing). Les Algériens sont les plus grands consommateurs de chocolat au Maghreb. C’est un marché nouveau, de nombreux artisans chocolatiers en Algérie émergent « la chocolaterie Mitidja » et « Chocodada » dominent le marché.

Mr Graia, fondateur de Vision Future, nous indiquait durant le salon « qu’un chocolatier Français de renom a décidé de s’installer en Algérie de plus il a vendu son premier chocolat dans le salon Chocaf ! »

Politique fiscale et intermédiaire inadaptés ?

Les pouvoirs publics catégorisent le café comme étant un produit de luxe, à ce titre il est soumis à bon nombre de taxes :

Salon Chocaf

Les torréfacteurs industriels réclament donc une meilleure organisation du marché, le PDG d’Africafé demande à l’Etat d’interdire aux intermédiaires qui ne sont spécialisés dans la torréfaction d’importer du café et de supprimer purement et simplement la TIC pour permettre aux industriels d’investir massivement dans des outils de production pour satisfaire et régulariser le marché local.

Cette taxe a été créée dans le but de soutenir la politique sociale de l’Algérie, mais avec un baril autour de 40 dollars, et une loi de finance 2017 restrictive, le gouvernement Algérien peut-il se le permettre ? 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *