Le projet de centrale nucléaire égyptienne à Dabaa avance à grands pas
#ASavoir #Actualite #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Selim Ben Taziri Rosa
vendredi 28 octobre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 28 Octobre 2016 à 09:49

La Russie accorde un prêt à l’Egypte pour la construction de la première centrale nucléaire du pays. Ce projet vise à réduire la dépendance égyptienne aux hydrocarbures.

La société russe Rosatom et le gouvernement égyptien seraient en train de finaliser un contrat portant sur la construction de la première centrale nucléaire dès le mois de décembre prochain à Dabaa, dans le désert Libyque, à l’ouest d’Alexandrie.

Un vaste contrat nucléaire egypto-russe

D’après un journaliste égyptien du média Al Bursa : « Des sources gouvernementales nous ont appris que la société russe complétera la vérification des données et des caractéristiques du site, le mois prochain, en préparation de la signature, en décembre, du contrat commercial pour la construction de la centrale nucléaire de Dabaa ».

Il semblerait que les procédures légales et financières ont d’ores et déjà été réglées. Cette centrale sera la première installation nucléaire destinée à la production d’électricité d’une capacité de 1 200 MW. L’ouverture est prévue pour l’année 2022 et son financement, toujours pas dévoilé, sera assuré par la Russie.

Un projet dirigé par la société russe Rosatom

Un décret approuvant le prêt russe de 25 milliards de dollars a été signé au mois de mai dernier. Le montant sera remboursé par le gouvernement égyptien sur 35 ans.

L’Égypte dispose actuellement de deux réacteurs nucléaires portant sur la recherche et la formation. Le projet est mené par l’Agence fédérale de l’énergie atomique russe, Rosatom, qui devrait diriger le chantier de construction de la centrale, participer à la formation des collaborateurs, assurer la livraison du combustible nucléaire et superviser la maintenance et la réparation des unités de production.

Le gouvernement égyptien compte sur l’atome pour renforcer ses capacités de production d’électricité. La centrale de El-Dabaa vise à réduire la dépendance de l’Égypte aux hydrocarbures et atténuer les défaillances des installations et de l’approvisionnement en gaz naturel.

Pour avoir plus d’informations, voici les discours du président Egyptien et de son homologue russe concernant le projet nucléaire d’Al Dabaa par (en arabe) :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *