L'International Bike Manufacture s'implante à Tanger !
#ASavoir #Actualite #Economie #Emploi #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Selim Ben Taziri Rosa
mardi 8 novembre 2016 Dernière mise à jour le Mardi 8 Novembre 2016 à 13:52

Le royaume du Maroc, premier pays du continent africain à se doter de vélos en libre-service, comptera également une usine de production de vélos pour soutenir ce nouveau marché. Et pour cause, à l’occasion de la Cop 22 qui se tient actuellement à Marrakech, l’entreprise International Bike Manufacture a annoncé l’implantation de son premier site de production dans la ville de Tanger. Explications.

Le lancement de la marque International Bike Manufacture (IBM) vient d’être annoncé par la compagnie dans le cadre de la Cop22 à Marrakech.

L’International Bike Manufacture s’implante à Tanger

La compagnie implante son premier site de production dans la ville de Tanger. Il s’agira de la conception, développement, fabrication commercialisation d’une gamme de tricycle, triporteur, vélo-cargo, vélo-taxi avec l’option assistance électrique d’une capacité de 180 à 6000 Watts alimentée par batterie ou énergie solaire.

La production vise essentiellement le marché international et envisage de collaborer avec des distributeurs et importateurs pour la gestion des exportations à l’étranger. Pour lancer la marque, un investissement de 15 millions d’euros a été assuré par une équipe d’investisseurs marocains, canadiens, français et italiens avec l’appui de fonds d’investissements, des banques et en étroite collaboration avec les autorités marocaines.

 

 

Une société exportatrice de devises au Maroc

Les responsables de la compagnie de vélos envisagent de s’appuyer sur des acteurs locaux pour le développement de montage relais en Afrique. IBM ambitionne la commercialisation de 20 000 unités pour la première année de production et la production 10 fois plus importante sur les cinq prochaines années. Les réunions de travail au Maroc laissent entrevoir un volume de 3 à 5 000 unités.

La société finalise en même temps, la conception de station de recharge autonome à énergie solaire adaptée au développement des parcs de location de vélo/scooter en libre-service.

 

 

 

La place du vélo au Maroc

Le vélo est ancré depuis toujours dans la culture marocaine. « A Marrakech, le vélo était un des modes principaux de déplacement mais a, comme en France, progressivement perdu du terrain. On peut d’ailleurs reconnaître les vrais Marrakchis à la présence d’une bicyclette devant leur maison » explique Laurent Mercat, Président directeur général de Smoove, une entreprise française qui a lancé le service de vélo en libre-service au Maroc depuis peu.

 

Ouverture de la Cop22 à Marrakech – MapTVMaroc

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *