#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BonsPlans #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #PhotosEtVideos #Politique #TUNISIE
Selim Ben Taziri Rosa
jeudi 10 novembre 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 10 Novembre 2016 à 12:56

Le Conseil de l’Union Européenne vient d’annoncer le renforcement de son soutien financier à la Tunisie et appel les investisseurs européens à investir dans ce pays. Une aubaine pour le nouveau gouvernement tunisien.

L’Union européenne prévoit d’accorder 300 millions d’euros par an à la Tunisie jusqu’en 2020. Un appel à investir en Tunisie est également lancé.

Une manne financière ambitieuse pour la Tunisie

Cette aide financière a été annoncée par la Haute représentante de l’union chargée des Affaires étrangères et de la politique sécuritaire, Federica Mogherini lors de sa rencontre avec le ministre des affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui le 1er Novembre dernier à Tunis.

“Je voudrais passer un message très fort, très clair aujourd’hui pour tous les Européens : la Tunisie est vraiment un partenaire privilégié, spécial, et il y a une unité extraordinaire sur ça”, a déclaré Mme Mogherini.

L’Union Européenne double son soutien financier

La Tunisie bénéficiait depuis trois ans d’une aide financière de l’union européenne s’élevant à environ 170 millions d’euros. Dans le cadre de la lutte anti-corruption, la réforme de l’administration publique et la promotion des droits de l’homme en Tunisie, cette proposition de 300 millions d’euros vient d’être rendue publique par la chef de la diplomatie européenne.

Cette aide vise à encourager la Tunisie dans la mise en œuvre des réformes structurelles du nouveau gouvernement, notamment la loi sur l’investissement votée par le parlement tunisien le 17 Septembre dernier. Cette loi vise à permettre une plus grande flexibilité pour le monde des affaires en Tunisie. En suspens depuis la révolution tunisienne, son entrée en vigueur est prévue pour le 1er Janvier 2017.

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed compte sur une conférence des investisseurs prévue à la fin du mois courant afin de contribuer à la relance du pays. Avec le soutien des 28 Etats membres, l’avenir économique de la Tunisie pour les années à venir semble être de bon augure.

Première déclaration du nouvel ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie- MosaiqueFM

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *