Une initiative internationale pour aider la presse francophone libanaise
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #LIBAN
Karl Demyttenaere
lundi 14 novembre 2016 Dernière mise à jour le Lundi 14 Novembre 2016 à 14:41

CFI est l’agence de coopération française chargée de coordonner et d’animer la politique française d’aide au développement en faveur des médias. Cet organisme vient de lancer un vaste programme pour soutenir la numérisation des médias francophones au Liban.

« Orient numérique », c’est le nom du projet lancé en septembre dernier par CFI, qui est l’agence de coopération du ministère français des Affaires étrangères et du Développement international en charge de la coordination et de l’animation de la politique française d’aide au développement en faveur des médias du Sud.

La situation délicate de la francophone au Liban

Dans un environnement géopolitique complexe, marqué par les luttes d’influence entre les différentes entités politiques, économiques et religieuses, la presse francophone libanaise se trouve aujourd’hui fragilisée sur le plan économique. Elle doit s’adapter à la baisse de ses revenus publicitaires, conséquence de la crise régionale sécuritaire et politique, et aux nouvelles habitudes de consommation du lectorat au profit des supports connectés.

L’utilisation des médias en ligne se développe à grande vitesse au Liban et il est vital pour les médias de presse écrite de développer leur offre numérique pour conserver le lien avec leur lectorat selon l’organisme CFI, l’agence de coopération du ministère des Affaires étrangères et du Développement international français.

Rendre possible la transition numérique

L’évolution des modes de consommation de la presse et l’influence grandissante des réseaux sociaux impliquent de repenser les outils, les méthodes et les savoir-faire de la profession, afin de s’adapter aux nouveaux usages, développer l’interactivité et séduire ainsi de nouveaux lecteurs, au Liban et au sein de la diaspora libanaise. Cette transition numérique implique un nouveau modèle économique, s’appuyant notamment sur la monétisation de l’accès à des contenus numériques. 

Dans la lignée de son projet 4M Transition numérique des quotidiens arabes mené par CFI durant près de 2 ans auprès de cinq médias arabophones, ce projet vise à faire évoluer la presse francophone libanaise pour qu’elle s’adapte aux réalités économiques et techniques de son environnement et gagne en attractivité en s’ouvrant à l’ère digitale. 

Disposant également du soutien de l’organisation internationale de la Francophonie, ce projet d’un montant de 440 000 euros vise à soutenir en particulier l’Orient-Le Jour et le groupe Magazine

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *