#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #Entreprises #Institutions #PhotosEtVideos #Politique #EGYPTE
Selim Ben Taziri Rosa
mercredi 16 novembre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Novembre 2016 à 11:30

Le Koweït fournira chaque mois, 2 millions de barils de pétrole brut à l’Egypte. Cet accord intervient suite au conflit égypto-saoudien qui a freiné les exportations pétrolières saoudiennes à destination de l’Egypte.

Le Koweït a accepté de fournir à l’Égypte 2 millions de barils de pétrole brut par mois, à compter de janvier 2017 suite à la fin du précédent contrat de 3 millions de barils par mois de la société koweitienne KPC en Septembre dernier.

L’Egypte remplace l’Arabie Saoudite par le Koweït pour l’importation pétrolière

L’accord a été annoncé le 15 Novembre dernier, un mois après que l’Arabie Saoudite ait stoppé les expéditions de produits pétroliers au Caire pour le mois d’Octobre, pourtant vitales pour le pays. Face à cet embargo, le pays avait donc lancé des appels d’offre pour son approvisionnement pétrolier.

En Avril dernier, Ryad avait pourtant passé un accord de plus de 20 milliards de dollars avec l’Egypte pour la fourniture de 700 000 tonnes de produits pétroliers par mois pendant cinq ans. Cependant, le soutien de l’Egypte à la résolution russe sur la Syrie, repoussée le 8 octobre par le Conseil de sécurité des Nations unies a suscité la colère saoudienne.

Un délai oui, des remises non

L’Egypte obtiendra le fuel en provenance du Koweït aux prix internationaux et sans remises. Dans le contexte d’un besoin important de relance économique et suite aux nouvelles réformes monétaires initiées pour débloquer un prêt important du Fonds monétaire international, un délai de 9 mois sera tout de même accordé.

Le pays importe chaque mois plus de 1.75 million de tonnes de produits pétroliers dont 40% en provenance d’Arabie Saoudite.

L’Etat égyptien avait signé un contrat avec la société publique koweïtienne en charge du pétrole, la KPC comprenant la fourniture de 3 millions de barils par mois jusqu’en septembre 2016. La société koweitienne comptait par la même occasion, ouvrir un bureau en Egypte afin de se développer au Moyen-Orient.

Pour aller plus, découvrez ce sujet “L’Arabie Saoudite stoppe ses exportations pétrolières à destination de l’Egypte” par CCTV Africa (en anglais)

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *