#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #TUNISIE
Selim Ben Taziri Rosa
lundi 21 novembre 2016 Dernière mise à jour le Lundi 21 Novembre 2016 à 14:40

Dans le cadre de la préservation des biens de la communauté nationale tunisienne, l’Etat saisit toutes les terres domaniales illégalement exploitées en Tunisie.

L’Etat tunisien a récupéré plus de 128 terres agricoles d’une superficie totale de 68 000 hectares, afin de les louer à des investisseurs qui mettront en valeur ces terres.

C’est le président directeur général de l’Office tunisien des terres domaniales, Béchir Kthiri qui a annoncé cette « rafle » de terres tunisiennes sur les ondes de la chaine de radio Express FM.

L’Etat tunisien récupère ses biens fonciers

L’objectif principal d’une telle reprise des possessions étatiques est de ramener le foncier détourné illégalement par des agriculteurs nécessitants au patrimoine public. Des poursuites judiciaires seront également menées afin de punir toutes les infractions commises par les « voleurs de terrains ».

« Le ministère de l’Agriculture et le ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières commencent par entamer une action de poursuite à l’égard de ceux qui possèdent ces terres en infraction, ensuite un avertissement est adressé aux personnes concernées dans un délai variant entre 3 et 6 mois ; délai qui permet à la personne concernée d’entrer dans la légalité. Dans le cas contraire, l’Office des terres domaniales l’exproprie de la terre mal acquise par un arrêt du ministère de l’Agriculture et de celui des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières » déclare le PDG.

Préservation des biens de la communauté nationale

Cette démarche forcée s’inscrit dans le cadre de la préservation des biens de la communauté nationale. Un appel d’offres a été lancé en Mai dernier concernant 19 exploitations agricoles d’une superficie de 8 624 hectares afin de les louer aux investisseurs et de créer des sociétés de mise en valeur et de développement agricole (SMVDA).

la superficie des terres domaniales s’élève à 500 000 hectares dont 310 000 hectares structurés et 190 000 ha non structurés. Ces terres sont gérées par les sociétés de mise en valeur et de développement agricole (80 000 ha) et conjoncturellement par l’Office des terres domaniales (76 000 ha).

L’investissement agricole en Tunisie par l’agence de promotion des investissement agricoles en Tunisie (en arabe)

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *