La politique économique d’Israël vue par les agences de notations
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #ISRAEL
Karl Demyttenaere
mercredi 23 novembre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 23 Novembre 2016 à 14:22

Avec son passage de A à A+ auprès de Fitch, l’Etat Hébreu obtient la note maximale de toutes les principales agences. Un signal positif envoyé aux investisseurs qui a été salué par le Premier ministre israélien en personne.

Mi-novembre, l’agence de notation internationale Fitch Ratings a accordé à Israël une note A+, avec une perspective stable. Un score élevé qu’on retrouve à présent pour les trois agences de notation internationale, S&P, Moody’s et Fitch concernant l’économie israélienne.

L’annonce de Fitch a été saluée par le Premier ministre sur Facebook comme « une bonne nouvelle pour l’économie d’Israël », en l’attribuant à la « politique économique responsable » de son gouvernement.

Parallèlement, Israël est noté A1 avec une perspective stable par Moody’s depuis avril 2008. Pour sa part, Standard & Poor’s a accordé à Israël un A+ en septembre 2009, maintenant sa notation jusqu’à aujourd’hui.

Il convient de souligner que la note A+ de Fitch a été accordée après quasiment une décennie de notation A. La dernière fois que l’Etat Hébreu a obtenu une perspective négative, c’était en 2002…

Ces notations constituent des indications importantes pour les investisseurs internationaux mais aussi un avantage pour les Etats si ils souhaitent emprunter sur les marchés.

Pour aller plus loin, visionnez notre vidéo sur les atouts de l’économie israélienne :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *