#ASavoir #AnalyseEconomique #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #MAROC
Deborah Berthier
mercredi 23 novembre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 23 Novembre 2016 à 15:52

Une mission au Maroc était organisée par la CCI International d’Auvergne-Rhône-Alpes en octobre dernier. Le but : développer les relations entre les entreprises des deux pays.

Les entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont de plus en plus nombreuses à miser sur le Maroc. Preuve de cet intérêt croissant : le premier déplacement hors-Europe de Laurent Wauquiez, président de la Région, en mai dernier. Les entreprises régionales sont déjà 80 à être implantées dans le pays

Et c’est pour renforcer cette tendance que la CCI Région a mis sur pied en octobre dernier, une mission au Maroc. « Ces missions sont organisées tous les ans depuis cinq ans, explique Florent Belleteste, directeur de la CCI International Auvergne-Rhône-Alpes. Il faut de la continuité pour établir des relations durables. » 

« Favoriser les investissements croisés »

Au programme de ces deux jours, des rencontres de networking, des rendez-vous B2B, des visites de sites personnalisées, une rencontre avec l’ambassadeur, ou encore des séminaires sur les opportunités de développement et d’investissement au Maroc. Et celles-ci sont nombreuses. « Il est possible de faire des affaires à Casablanca, qui concentre 40 % de l’activité économique du pays, mais aussi à Tanger, à Rabat, ou encore à Kenitra, où PSA est notamment en train de s’implanter », précise Florent Belleteste. 

« L’objectif est de favoriser les investissement croisés », poursuit-il. Si le Maroc constitue pour les entreprises françaises une porte d’entrée vers le continent africain, l’inverse se vérifie également. La France représente un hub vers l’Europe pour les sociétés marocaines. Et la ligne de crédit, mise en place par le gouvernement française, visant à aider les PME marocaines à financer l’achat de matériel français, va favoriser un peu plus ces échanges.

Florent Belleteste, directeur de la CCI International Auvergne-Rhône-Alpes.

Des prises de contact fructueuses pour les entreprises participantes

Cette mission était l’occasion d’une première prise de contact avec les acteurs économiques marocains, pour certaines des dix entreprises participantes, comme Antipoluair, spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes aérauliques pour la dépollution et l’amélioration des conditions de travail, ou encore Biovitis, spécialiste de la production de biomasse bactérienne.

A l’inverse, d’autres sont déjà présents au Maroc, par le biais de clients, comme Dizisoft ou HydroFluide. « Le marché marocain est à deux vitesses : les PME locales qui représentent peu d’intérêt pour nous car peu de moyens pour investir en équipement de production et les PME issues d’implantations étrangères qui ont des besoins de sous-traitance intéressants. Nous avons découvert avec intérêt les ateliers, des équipements de production neufs et de technologie avancée », raconte par exemple Philippe Vogt, dirigeant d’HydroFluide, qui est à la recherche d’une distributeur pour renforcer sa présence dans le pays.

« L’accueil des entreprises marocaines a été très positif, un réel échange, même s’il est clair que pour un développement commercial, il sera nécessaire de poursuivre la démarche !, détaille de son côté Christohpe Manson, directeur commercial et marketing d’Acilam. To be continued ». 

Entreprises ayant participé à la mission :

– Antipoluair, Conception et fabrication des systèmes aérauliques pour la dépollution et l’amélioration des conditions de travail

– RMIS, Fabrication de machines ou concept pour le recyclage de déchets

– Dizisoft, Conception de logiciel à commandes numériques

– Exopeint, Traitement anticorrosion des structures métalliques et des bétons pour les constructions neuves et anciennes

– Sotradel, Logistique et transport

– Exsto, Conception et moulage de pièces techniques en thermoplastique

– Cipam, Traçabilité

– Biovitis, Production de biomasse bactérienne

– Acilam Etilam, Laminage à froid

– Hydro Fluide, Injection hydraulique.

Les relations commerciales avec le Maroc en chiffres :

– 24ème pays client d’Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 (0,9 % des exportations totales)

– 32ème pays fournisseur en 2015 (0,5 % des importations)

– Plus de 900 entreprises de la région exportent vers le Maroc

– 80 entreprises implantées. 

Pour en savoir plus sur le Maroc et ses atouts, découvrez notre interview inédite de Jean-Marie Grosbois, président de la CCI France – Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *