I3 Equity Partners : le nouveau fonds dédié aux start-up de l’Internet des Objets en Israël
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
vendredi 25 novembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 25 Novembre 2016 à 10:31

L’I3 Equity Partners, nouveau fonds dédié à l’accélération ds start-up de l’IoT en Israël, regroupe 5 multinationales dont Microsoft et General Electric.

20 millions de dollars. C’est l’investissement initial qui a été annoncé par les 5 multinationales pour le lancement du très attendu I3 Equity Partners. Quels sont les objectifs de ce fonds ? Quels sont les enjeux stratégiques de pareille entreprise ? Le point avec Ecomnews Med…

Un écosystème déjà bien fourni

L’économie israélienne est sans doute l’une des plus dynamiques au monde, avec un tissu entrepreneurial fort marqué par la culture de l’innovation et de la prise de risque. La quintessence de cette propension à la créativité reste la fameuse Silicon Wadi, qui s’impose aujourd’hui comme une des plaques tournantes de l’innovation technologique, notamment dans la filière de l’Internet des Objets.

Selon le dernier rapport de l’observatoire Israel Venture Capital (IVC), l’écosystème local compte déjà 520 start-up dans l’IoT (Internet of Things) en plus d’une vingtaine de centres de Recherche et Développement initiés par des investisseurs étrangers dans le domaine.

Mais pour un pays qui ambitionne de se positionner en leader mondial de l’entrepreneuriat technologique, un effort supplémentaire devra être fait pour attirer encore plus d’investisseurs. C’est dans cet objectif que le fonds I3 Equity Partners vient d’être lancé.

Un projet porté par 5 mastodontes de l’innovation

« Non seulement il s’agit du premier fonds dédié à l’IoT à voir le jour dans le pays, mais cette initiative rassemble la fine fleur du monde industriel », se réjouit Eran Wagner, codirecteur du fonds et partenaire de Gemini Israel (l’investisseur derrière l’application Moovit).

Cette initiative instiguée par la bouillonnante université de Tel-Aviv en partenariat avec Pitango, premier fonds israélien de capital-risque, a suscité l’adhésion de 5 multinationales de premier choix : Microsoft, General Electric, Qualcomm, Tata et HNA EcoTech, qui ont toutes affiché un grand intérêt pour la force de proposition locale qui a déjà fait ses preuves.

L’I3 Equity Partners sera basé au campus de l’université de Tel Aviv et devrait investir chaque année dans 5 start-ups en amorçage ou en pré-amorçage avec un plafond d’un million de dollars. Une aubaine donc pour les jeunes pousses locales qui voient ainsi leurs opportunités de financement et d’accompagnement s’élargir…

Pour en savoir plus sur l’innovation en Israël, découvrez notre interview de Muriel Touaty, présidente du Technion France : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *