#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #Economie #Emploi #EmploiFormation #Entreprises #Institutions #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #LIBAN
Selim Ben Taziri Rosa
vendredi 25 novembre 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 25 Novembre 2016 à 17:21

Exportations en hausse, demande importante… le secteur de l’agro-alimentaire peut se targuer d’être en croissance dans un contexte économique national difficile.

Le taux de croissance du secteur de l’agro-alimentaire au Liban a augmenté de 11% annuellement, indique le rapport sur les opportunités d’investissement dans le secteur agroalimentaire 2016 publié par l’Investment Development Authority au Liban (IDAL).

Le secteur de l’agro-alimentaire évolue au Liban

 Au Liban, plus de 18.2% des établissements industriels concernent le domaine de l’agro-alimentaire. De plus, les exportation des produits agro-alimentaires ont augmenté de plus de 25% au cours des quatre dernières années pour finalement atteindre 550 millions de dollars (519 millions d’euros) en 2015.

Les activités de ce secteur sont principalement concentrées au Mont Liban, qui abrite plus de 34% des entreprises dédiées à ce domaine. La région de Bekaa occupe quant à elle la deuxième place avec 30% des entreprises libanaises et est suivie par le nord du Liban avec 14%.

Les produits de boulangerie et de pâtisserie représentent, selon le rapport, près de 23% du secteur agro-alimentaire du pays. Ils sont suivis par les produits de confiserie (22%), produits laitiers (16%), produits à base d’amidon (8%) ainsi que les boissons alcoolisées (7%).

Les produits agroalimentaires représentent 12,5% du total des exportations et ont augmenté en volume à un taux moyen de 31,7% entre 2011 à 2014. Les exportations agroalimentaires n’ont pas cessé de croître en dépit de la baisse générale des exportations industrielles.

Les boissons, les spiritueux et le vinaigre sont les principaux groupes de produits agroalimentaires exportés et représentent 30,2% des exportations agroalimentaires totales. Ils sont suivis par les sucres et les sucreries qui occupent la deuxième plus grande part (19,6%).

Le pays du cèdre exporte principalement (49%) ses produits agro-alimentaires à la Syrie, à l’Irak et à l’Egypte. Les pays du conseil de coopération du Golf sont au deuxième rang.

Pour en savoir plus, découvrez ce reportage sur des industriels de l’alimentation libanaise présents à l’exposition Gulfood 2015 à Dubai

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *