Les représentants de l'UE au Maroc affichent leur engagement contre le réchauffement climatique
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Politique #MAROC
Karl Demyttenaere
lundi 28 novembre 2016 Dernière mise à jour le Lundi 28 Novembre 2016 à 11:51

A Rabat, les Ambassadeurs de l’Union européenne et de ses Etats membres réitèrent leur engagement en faveur de l’action pour le climat à l’occasion de leur réunion annuelle le 23 novembre.

Lors de leur réunion mensuelle de ce 23 novembre à Rabat, les Ambassadeurs européens ont exprimé leur satisfaction et leurs félicitations au Maroc pour son hospitalité et pour l’organisation de grande qualité de la COP22 à Marrakech, du 7 au 18 novembre derniers. En mettant l’accent sur les solutions et les concrétisations, notamment en Afrique, le Maroc a contribué de façon décisive au succès de cette conférence. 

Les Ambassadeurs ont également réitéré l’engagement de l’Union européenne à la mise en œuvre de l’Accord de Paris et ont souligné leur unité face à l’action pour le climat, à l’image de la communauté internationale à Marrakech qui a adressé un message très fort au monde entier pour avancer résolument vers une économie mondiale plus durable.

UE-Maroc, un partenariat concret

Principal partenaire du Maroc dans la lutte contre le changement climatique et le développement durable, l’Union européenne a accompagné le Royaume avec un appui de 85 millions de dirhams à l’organisation de la COP22 (environ 8,5 millions d’euros) et à la mobilisation des acteurs non-étatiques.

Un partenariat historique existe entre le Maroc et l’UE dans ce domaine, avec un financement de plus de 50 milliards de dirhams dans les secteurs de l’énergie, l’eau, l’agriculture et la gestion des forêts pour la période 2007-23. Les fonds européens (UE, BEI, KfW et AFD) représentent environ 60% du montant global des fonds investis dans le projet emblématique de la centrale solaire Noor I, II et III à Ouarzazate, développé sur base de technologies européennes.

L’Union européenne et ses Etats membres ont fait de nombreuses annonces et signé plusieurs accords pendant la COP22. L’Europe continuera à offrir son soutien au Maroc dans l’ensemble des secteurs importants pour l’environnement et le développement durable, tels que l’agriculture, l’eau, les ressources forestières, l’efficacité énergétique et l’appui aux énergies renouvelables et à la formation professionnelle dans la mise en place de filières de métiers verts.

Pour en savoir plus sur les relations entre le Maroc et l’Union européenne, découvrez notre interview de Robert Rochefort, député européen et vice-président du groupe d’amitié UE-Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *